La saison commence mal pour certains pilotes

Seulement deux courses ont été courues depuis le début de la saison en NASCAR Sprint Cup, mais pour certains le temps presse déjà. Notamment pour tous ceux qui ont connu un abandon et qui se retrouvent déjà à plus de 40 points de la tête du classement. On citera notamment Jamie McMurray, Greg Biffle ou encore Joey Logano…

Mais certains sont encore plus loin, à plus de cinquante unités de Kyle Busch. On retrouve ici des pilotes comme David Reutimann, impliqué dans au moins un crash lors des deux premières courses et déjà pointé à 51 points de la tête. Pour un pilote comme lui, seule la victoire compte désormais en plus d’une place dans le top-20 du classement puisque le top-10 semble déjà hors de vue du pilote de la Toyota Camry portant le 00.


Même chose pour Brian Vickers qui a terminé juste derrière Reutimann à Daytona et Phoenix. Les 53 points de retard sur Kyle Busch représentent déjà largement plus qu’une simple course de déficit et le top-10 est déjà à trente-deux longueurs. Un écart rattrapable lors des vingt-quatre courses restantes lors de la saison régulière, mais personne ne l’attendra en chemin. Vickers va donc devoir réaliser une performance significative dès Las Vegas pour enrayer la machine et retrouver le plein de confiance pour la suite des événements.

Enfin Jeff Burton pointe également à 53 points du leader du championnat. Victime d’une casse moteur à Daytona (36ème), le pilote de la Richard Childress Racing a fini 26ème à Phoenix après avoir été impliqué dans le big one. Pour lui, le top-10 semble plus envisageable que pour Reutimann et Vickers puisqu’il dispose d’un meilleur matériel. Ceci dit, vu sa position actuelle, il ne fait plus partir des favoris pour intégrer le Chase.

Pour tout ce petit monde, l’épreuve de Las Vegas doit leur permettre de revenir sur le droit chemin avec une série de bons résultats sur plusieurs courses. Faute de quoi, tout le reste de la saison se résumera à jouer la victoire coûte que coûte sans négliger la régularité puisqu’il faudra être dans le top-20 du championnat pour espérer une qualification pour les playoffs.

odio elit. id in dapibus risus suscipit mattis vel,