Sam Schmidt rachète FAZZT Race Team

L’histoire n’aura duré qu’une année pour l’écurie FAZZT Race Team. Mais quelle année ! Qualifié en première ligne lors de la manche d’ouverture à Sao Paulo, huitième à St. Petersburg, septième à Long Beach et cinquième au Kansas, le team FAZZT a rapidement démontré qu’une bonne préparation hivernale menée par des gens compétents pouvait permettre de sortir du lot. Ajouté à cela, 33 tours menés à Indianapolis et 30 à Mid-Ohio, cet éventail suffit à démontrer la faculté d’adaptation qu’à fait preuve l’écurie canadienne.


Pour 2011, les plans prévoyaient d’engager une voiture à plein temps, celle d’Alex Tagliani puis une seconde si les finances le permettaient. A un mois du début de la saison, quelques changements sont venus affecter l’équipe. En effet, en proie à des difficultés financières, l’écurie s’est faite rachetée par la structure Sam Schmidt Motorsports. L’écurie de l’ex-pilote, championne en titre de l’Indy Lights avec Jean-Karl Vernay, avait déjà prévu d’engager une monoplace aux 500 Miles d’Indianapolis pour Jay Howard puis une seconde pour Wade Cunningham lors de trois épreuves. A noter que ce rachat et ce changement d’identité s’effectue tout en conservant l’ensemble du personnel et des sponsors déjà engagés avec FAZZT.

Du côté du nouveau patron, Sam Schmidt, cette opération lui permet de revenir dans la catégorie “Reine” de la monoplace américaine. Ancien pilote d’IndyCar puis paralysé suite à un accident en 2000 lors d’une séance d’essais privés, Schmidt a engagé sa propre structure en 2001 et 2002 avant de se concentrer sur l’Indy Lights où il a conduit Thiago Medeiros, Jay Howard, Alex Lloyd et JK Vernay au titre de champion.

id mi, risus. tempus ipsum vulputate, ut