Fin de l’aventure IndyCar pour Firestone

Bridgestone Americas Tire Operations et l’INDYCAR sont tombés d’accord pour ne pas renouveler le contrat les liant au delà de la saison 2011.


C’est malheureux de perdre un partenaire génial et un super ambassadeur de ce sport comme Firestone. Nous sommes activement engagés dans des discussions avec d’autres manufacturiers sur des opportunités d’être impliqués dans notre sport tandis que nous préparons les débuts de la nouvelle voiture en 2012.“, a avoué Randy Bernard.

En tant que compétition la plus rapide, la plus polyvalente du monde, l’INDYCAR offre une plateforme idéale pour des entreprises recherchant à démontrer leur performance et à présenter leur marque sur la piste. Dans les faits, Firestone estime que son association avec notre sport lui a permis de doubler ses ventes de pneus durant nos cinq premières années de partenariat.

Firestone est le seul manufacturier à avoir participé à toutes les épreuves d’IndyCar depuis la création de l’IRL en 1996. Quant aux 500 Miles d’Indianapolis, le manufacturier américain était présent lors de la première course en 1911. 62 voitures ayant remporté les 500 Miles, sur un total de 95, l’ont fait équipées de pneumatiques Firestone.

Après avoir quitté la monoplace américaine en 1974, Firestone revint en 1991 tout d’abord en tant que sponsor titre de l’Indy Lights. Son retour à la compétition ne s’est fait que quatre ans plus tard, en 1995 où les Américains sont venus défier leurs compatriotes Goodyear. Depuis tout n’a été que succès pour Firestone qui a totalement éclipsé Goodyear au point que celui-ci ne décide de se retirer des deux championnats CART et IRL à la fin de l’an 2000.

La question est désormais de savoir qui remplacera Firestone en 2012 alors que les nouvelles voitures feront leur apparition. Plusieurs manufacturiers ont montré leur intérêt lorsqu’ils ont été contacté par Randy Bernard dont Goodyear, Hoosier, Michelin et Avon.

libero Nullam in ut sit efficitur. dolor quis at nec sem,