Le vainqueur des Daytona 500 satisfait de sa qualification à Las Vegas

Quand deux pilotes sont ex-aequo en temps lors des qualifications, c’est la position au classement des propriétaires qui les départage. Comme nous sommes dans les cinq premiers rendez-vous de la saison, il faut se baser sur le classement propriétaires de la saison 2010. La n°14 de Stewart ayant terminé devant la n°19 de la Richard Petty Motorsports (ce sont ses points qu’a récupéré la Wood Brothers durant l’inter-saison), Stewart s’élancera quinzième et Trevor Bayne seizième.

Ce point du règlement effectué, Trevor Bayne et la Wood Brothers Racing peuvent se satisfaire de cette qualification, puisqu’avec un tour bouclé à la vitesse moyenne de 186,538 mph, il a amélioré son temps lors des essais, puisque son meilleur tour avait été effectué à la vitesse moyenne de 184,150 mph et n’avait pu faire mieux que le vingt-septième temps. Le gain en temps entre les essais et les qualifications est de trois dixièmes de seconde.

Len Wood, co-propriétaire de la Wood Brothers Racing : “Nous avons gagné trois dixièmes par rapport à notre meilleur temps lors des essais.”

Le partenariat que la Wood Brothers Racing entretient avec la Roush Fenway Racing est également un facteur important, puisque le jeune pilote de la Ford n°21 peut s’appuyer sur les années d’expériences de ses compères de la Roush Fenway Racing, ce qui n’est pas négligeable quand on sait que le vainqueur des Daytona 500 n’a jamais roulé en NASCAR Sprint Cup Series sur les pistes qui se présentent à lui par le passé, à l’exception du Texas l’an dernier et de deux épreuves courues cette année.

Len Wood : “Trevor est allé parler aux pilotes Roush pendant la séance pour être certain de partir dans la bonne direction.”

La première séance d’essais a permis au rookie de la Ford n°21 de s’adapter à la piste au volant d’une voiture de Cup, puisqu’avant ces essais il n’avait roulé qu’en Nationwide à Vegas.

Len Wood : “La piste est quelque peu bosselée et c’est ce à quoi il doit s’habituer.”

Bien que satisfait de son temps lors des qualifications, Trevor Bayne n’a pas caché qu’il visait mieux que la huitième ligne.


Trevor Bayne : “Je suis parti un peu dans la poussière en sortie de virage. Je pense qu’avec une vingtaine de pieds de plus – NDLR : environ six mètres – on aurait pu rester sur l’accélérateur plus longtemps en sortie et signer un meilleur temps, mais c’est la même piste pour tout le monde. Les gars ont fait du super boulot avec cette voiture pour la qualification.”

Trevor Bayne et Len Wood ont également indiqué que les bonnes performances de Ford lors des essais et des qualifications, avec les deux première lignes occupées par la marque à l’ovale bleu, étaient un surplus de motivation.

Len Wood : “On dirait que le week-end va être bon pour Ford.”

Donec tempus quis mi, odio lectus velit, Phasellus Donec luctus