Jeff Gordon a perdu gros ce week-end

Après sa victoire à Phoenix, Jeff Gordon se voyait bien de nouveau sur la Victory Lane ce week-end à LasVegas, mais tout ne s’est pas exactement déroulé comme prévu pour le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series.

S’il prenait la tête dès la première neutralisation en choisissant de ne pas rentrer aux stands, Gordon se faisait rapidement déborder dès la relance, mais parvenait à rester dans le top-10. Il ne pourra cependant guère faire mieux.

En proie à des problèmes de tenue de route, sa voiture étant tantôt survireuse, tantôt sous-vireuse il ne parviendra pas à régler le problème avec son chef d’équipe Alan Gustafson. Sur le court terme les problèmes disparaissaient avant de revenir au bout d’une dizaine de tours seulement.


La course de Jeff Gordon s’arrêtera finalement au tour 195, après qu’une crevaison à l’avant droit ait envoyé la Chevrolet Impala n°24 dans le mur extérieur. Les dégâts étant trop importants pour être réparé en temps et en heure, l’écurie a préféré se retirer de l’épreuve et est finalement classée trente-sixième.

Au classement général Jeff Gordon prend une sacrée reculée, puisqu’il occupe dorénavant le dix-neuvième rang, soit quatorze places de perdu par rapport au début de course. Il pointe à trente-neuf longueurs du nouveau leader Tony Stewart et à dix-sept d’une qualification pour les playoffs.

Jeff Gordon tentera de retrouver le haut du classement dès l’épreuve de Bristol dans deux semaines, une piste sur laquelle il compte cinq succès, mais aucun depuis août 2002. Il a cependant remporté la première épreuve de Bristol à quatre reprises par le passé, de 1995 à 1998.

venenatis Praesent Phasellus dolor Nullam Aliquam quis, sit