Jimmie Johnson peine à trouver le bon rythme

Jimmie Johnson compte quatre victoires à Las Vegas et à l’amorce du troisième rendez-vous de la saison 2011 de NASCAR Sprint Cup Series il était cité parmi les favoris, mais le quintuple champion est passé à côté de sa course.

Vingt-septième des Daytona 500, cela n’était pas alarmant, puisque Johnson n’est pas parmi les meilleurs lors des épreuves disputées sur les ovales à plaques de restriction.

Sur l’ovale de Phoenix Johnson prenait la troisième place, une performance logique quand on connaît ses résultats sur cet ovale plat de l’Arizona. Cette troisième place sonnait également comme le réel coup d’envoi de la saison pour Johnson et le début d’une bonne dynamique.

Cependant Johnson n’a pas confirmé à Las Vegas alors que tous les indicateurs semblaient être au vert. Jamais dans le rythme en début de course, il était mis au-delà du tour par Tony Stewart avant de bénéficier de la règle du free pass peu après le centième tour pour reprendre sa boucle de retard.


Malgré son retour dans le tour et les ajustements régulièrement effectués sur la Chevrolet n°48, Jimmie Johnson n’a jamais été capable de suivre le rythme des leaders et sa seizième place finale est tout simplement logique.

Après trois épreuves Jimmie Johnson pointe à la douzième place du classement général à quatre longueurs du Chase et à vingt-six de la tête. Malgré des résultats en demi-teinte Johnson est bien évidemment dans le coup après trois courses pour une qualification en playoffs, mais qui pouvait réellement en douter ?

Dans deux semaines la NASCAR Sprint Cup Series se rendra sur l’ovale de Bristol. L’an dernier Johnson avait décroché la victoire, sa cinquantième en carrière et sa première sur cette piste. De bon augure pour ce quatrième rendez-vous de la saison ?

libero lectus nec luctus facilisis libero.