Marcos Ambrose a mis le turbo à Las Vegas

Le pilote australien Marcos Ambrose commence à prendre ses aises dans la Ford n°9 de la Richard Petty Motorsports. Après une course très discrète à Daytona ponctuée par une trente-septième place, le double champion V8 Supercars a relevé la barre à Phoenix pour terminer seizième après une course de bonne facture à défaut d’être exceptionnelle.

Mais à Las Vegas, Ambrose a sorti le grand jeu. Qualifié en seconde position, la Ford n°9 est restée dans le top-10 pendant quasiment toute la course puisqu’il a passé 99.6% de ses tours dans le top-15, soit plus qu’aucun autre pilote. En outre, avec une position moyenne en piste de 6.8 et un rating de 108.4, Ambrose a démontré que sa position finale à l’arrivée n’était vraiment pas due au hasard.


Le pilote Ford a donc signé son premier top-5 de la saison et seulement son huitième en carrière, ce qui lui permet aujourd’hui de pointer à la dix-septième place du classement général en ayant gagné pas moins de dix-sept positions en deux épreuves.

Marcos Ambrose : “C’était vraiment une très bonne journée pour nous, c’est un très beau top-5 pour la Richard Petty Motorsports. Je tiens à remercier Richard Petty qui a cru en moi en me donnant un baquet, tout comme Stanley qui continue à nous soutenir. Nous sommes bien partis pour passer une bonne année. Nous avons fait de bons arrêts grâce à une bonne équipe. Une grande source d’ondes positives s’est dégagé aujourd’hui, je suis très content de ce final”.

Autre point positif pour Ambrose, il a mené son premier tour de la saison lors d’une séquence d’arrêts sous drapeau vert, ce qui lui a permis d’engranger un point de bonus. De plus lors des longs runs sous drapeau vert, l’australien avait l’une des voitures les plus rapides en fin de cycle, il a ainsi signé pas moins de treize meilleurs tours en course, ce qui est assez rare pour être signalé.

Au final Ambrose espère que ce rendez-vous sera le premier d’une longue série de bons résultats, ce qui lui pourrait lui permettre de remonter jusqu’au top-10 du classement général pour viser une qualification pour les playoffs. Après tout, il a le matériel pour cette année.

Donec in risus consectetur porta. mi, commodo accumsan felis lectus felis mattis