Fortunes diverses en course pour la Roush Fenway Racing

Matt Kenseth a fait la pole position, Carl Edwards a gagné, alors oui le week-end de la Roush Fenway Racing pourrait être satisfaisant, mais voilà la course ne s’est pas aussi bien déroulée que cela.

Dès les premières boucles Matt Kenseth était victime d’une crevaison, obligé de rentrer aux stands pour changer le pneumatique incriminé, il perdait un tour dans l’affaire et mettra très longtemps à le récupérer.

Le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series parviendra a bien gérer sa fin de course pour finalement se classer en onzième position pas si mal pour un pilote qui a passé près de deux-cents tours avec une boucle de retard sur les leaders.

Parti à la faute en qualifications, David Ragan s’élançait depuis l’arrière du peloton et n’a jamais réussi à percer. Il termine à une anonyme vingt-deuxième place en tant que dernier pilote dans le tour. Pas de quoi s’en relever la nuit donc pour celui qui est désormais vingt-sixième du classement général.


S’il y a bien un homme à la Roush Fenway Racing qui doit maudire le nouveau système de ravitaillement en carburant, c’est bien Greg Biffle. Le pilote de la Ford Fusion n°16 a perdu d’innombrables secondes et ce à plusieurs reprises, perdant ainsi toute chance de terminer décemment cette épreuve. Biffle s’est finalement placé à la vingt-huitième place à trois tours de Carl Edwards.

Carl Edwards, le quatrième homme de la Roush a donc gagné, sa première course de la saison. Impressionnant depuis la fin de saison dernière, il reste sur quatre top-2 lors des cinq dernières épreuves. Si l’on prend en compte la deuxième place de Matt Kenseth au Texas en fin de saison dernière cela fait une série de cinq top-2 en six courses pour la Roush Fenway Racing.

Dans deux semaines à Bristol Matt Kenseth et Carl Edwards, anciens vainqueurs sur cette piste auront encore leur mot à dire, de quoi prolonger cette bonne série ?

Donec et, nunc pulvinar commodo venenatis elit. lectus venenatis, tristique porta.