Juan-Pablo Montoya tient le bon bout

Juan-Pablo Montoya n’a pas été en mesure de rattraper Tony Stewart lors des derniers tours des Kobalt Tools 400, mais pour un pilote qui n’avait jamais mieux que dix-neuvième à Las Vegas, cette troisième position est déjà un excellent résultat.

Le colombien réalise un début de saison assez solide grâce à une sixième place lors des Daytona 500 ainsi qu’à ce top-5 obtenu dans le Nevada. A Phoenix en revanche il a été en difficulté pendant toute la course, terminant dix-neuvième à un tour.


Qualifié vingt-troisième, Montoya est arrivé assez vite dans le top-15 et a profité d’un arrêt avec seulement deux pneumatiques pour remonter assez vite dans la hiérarchie. Il refera de même en fin d’épreuve, mais comme la majorité des leaders cette fois-ci.

Juan-Pablo Montoya : “Nous arrivions à faire tourner la voiture en milieu de virage, mais je ne pouvais pas accélérer dès que je voulais et c’était pareil partout. Mais c’est bien. Nous avions besoin d’un bon résultat après Phoenix, et c’est cool de l’obtenir ici.”

Cette troisième place de Montoya est le premier top-5 du rookie de la saison 2007 sur un ovale intermédiaire depuis la première course d’Atlanta en 2010.

“L’an passé lorsque nous sommes passés de l’aileron au spoiler cela m’a vraiment affecté et nous avons vraiment souffert, et il nous a fallu beaucoup travailler cet hiver sur le nouveau nez pour être sûr que ces problèmes ne se reproduisent pas. Et le travail a porté ses fruits. C’est bien.”

Actuellement quatrième du championnat, l’ancien pilote de F1 est beaucoup mieux placé au classement que l’an passé où il ne pointait qu’à la vingt-sixième place. Espérons pour lui qu’il réussisse à accéder aux playoffs cette année et qu’il remporte enfin sa première course sur ovale.

sem, ut elementum Aliquam Lorem porta. dictum odio commodo ut