Le nouveau manufacturier de pneus est connu !

Démissionnaire de l’INDYCAR il y a une semaine, Firestone a finalement reconsidéré son choix et sera à nouveau le manufacturier unique de l’INDYCAR jusqu’en 2013.


Bridgestone Americas Tire Operations, LLC (BATO) et l’INDYCAR ont annoncé ce revirement de situation aujourd’hui pour le plus grand bonheur des acteurs du championnat. En revanche, ce “retour” ne concerne pas la partie sponsoring de la petite soeur de l’IndyCar connue sous le nom de Firestone Indy Lights.

Randy Bernard dont les premières discussions avec Firestone à propos de l’après 2011 remontent au milieu de l’année 2010, s’était fait une priorité de conserver ce partenaire. Et comme bien souvent depuis son arrivée, le Président de l’INDYCAR a atteint son objectif.

A la fin de la semaine dernière, nous avions atteint la date limite où les deux organisations devaient prendre une décision en prévision du futur pour préparer nos opérations sur le long terme. C’est l’une de ces décisions où il est impératif d’avoir 100% des propriétaires derrière vous. Plus tôt dans la semaine, nous avons organisé une réunion avec les patrons d’écuries tout au long du processus pour entendre leur avis. Je suis heureux de dire que nous marchons main dans la main avec Firestone.

Du côté des patrons d’écurie, la satisfaction est palpable. En effet à l’aube de la transition vers la nouvelle monoplace, il est important de pouvoir compter sur toute l’expertise de Firestone pour gérer au mieux les contraintes du nouveau matériel en toute sécurité.

Dennis Reinbold, co-propriétaire de Dreyer & Reinbold revient sur la réunion qui a fait basculer le choix de Firestone :
L’INDYCAR a organisé une réunion pour informer les propriétaires d’écurie du départ de Firestone. Lorsque nous avons appris ça, nous avons encouragé l’INDYCAR à vérifier avec Firestone s’il pouvait exister une petite chance de continuer. Nous pensons qu’il est important de maintenir la continuité avec leur excellent pneu tandis que nous nous préparons à la transition de 2012. Les patrons d’écuries sont tous soulagés que Firestone soit ouvert d’esprit et qu’il soit capable de tomber d’accord avec l’INDYCAR. Les pneus Firestone ne sont pas seulement important d’un point de vue sécurité et fiabilité, mais ils contribuent grandement à la bagarre roues contre roues pour laquelle notre sport est connu.

Acteur majeur de l’IndyCar depuis 1911 et le premier Indianapolis 500, Firestone est devenu en 2001 le manufacturier unique après le retrait de Goodyear faute de résultats. Enfin fait historique impressionnant : jamais un pneumatique Firestone n’a causé d’accident en course depuis le retour de la marque dans la discipline.

Curabitur sem, quis, felis id, ipsum sit consequat. adipiscing