Un début de saison de NASCAR Sprint Cup Series très compétitif

Après les trois premières courses de la saison 2011 de NASCAR Sprint Cup Series (Daytona, Phoenix et Las Vegas) plusieurs records sont déjà tombés :

– il y a eu une moyenne de quarante-et-un changements de leader par course ;

– la moyenne du nombre de leaders différents est de seize ;

– pour la première fois depuis 2007 il y a eu trois vainqueurs différents lors des trois premières courses ;

– trente-deux pilotes ont déjà mené au moins un tour lors de ces trois premières épreuves ;

– le nombre de dépassements moyens est de 4609 dont 55 pour la tête ;

– l’écart moyen à l’arrivée entre les deux premiers est de 0,834 seconde, le plus petit écart ces trois dernières années ;

Pour chacune des courses des records sont également tombés.

Daytona 500 :

– vingt-deux leaders différents ;

– soixante-quatorze changements de leader ;

– seize neutralisations ;

– soixante tours sous drapeau jaune, record égalé.


Phoenix :

– vingt-huit leaders différents ;

– Carl Edwards a battu le record de la piste lors des qualifications en 137,279 mph.

Las Vegas :

– Matt Kenseth a battu le record de la piste lors des qualifications en 188,884 mph.

La Nationwide et la Truck ne sont pas non plus en reste en ce début d’année. En Nationwide il y a eu une moyenne de quinze leaders, sachant qu’il y en a eu qu’un à Phoenix.

En remportant l’épreuve de Phoenix en Truck Kyle Busch est devenu le pilote le plus rapide à gagner vingt-cinq courses dans une série nationale.

dolor. id, Nullam consectetur et, Aliquam Praesent ut justo commodo ut