Cole Whitt continue à impressionner les observateurs

Jusqu’aux premiers essais des Too Tough To Tame 200 qui se déroulaient vendredi après-midi à Darlington, Cole Whitt n’avait jamais mis les pieds sur le circuit situé en Caroline du Sud. La ‘Lady in Black’ est l’un des circuits les plus réputés et les plus difficiles du calendrier NASCAR, un ovale sur lequel il est presque impossible de ne pas toucher le mur au moins une fois lors d’une course. Les rookies y sont souvent en difficulté et le talent ne suffit pas toujours pour s’en sortir.

Croyez-vous que le pilote de développement de la Red Bull Racing a été impressionné pour autant ? Pas du tout ! Pour son quatrième départ en carrière dans la troisième division de la NASCAR, Whitt a claqué la pole, sa première en carrière, signant du même coup un nouveau record du tour lors des qualifications. Il s’est également payé le luxe de mener les trente premiers tours en résistant à Kasey Kahne et il terminera finalement huitième.

Mais le pilote Chevrolet pouvait espérer mieux puisqu’il avait l’un des meilleurs trucks en piste. La faute à un problème avec la pédale d’accélérateur qui lui fera perdre de nombreuses places aux deux tiers de cette troisième épreuve de la saison.

Dans un premier temps, on avait pensé à un problème moteur avec la perte d’un cylindre puisque le pauvre Whitt se faisait déposer par tout le peloton, redescendant ainsi jusqu’à la dernière place des pilotes dans le tour, c’est à dire 26ème.


Mais il a finalement été capable de trouver le problème lors de sa rentrée aux stands et son équipe est tout de suite intervenue pour faire le nécessaire. Reparti dernier dans le tour, le Chevrolet n°60 a ensuite foncé pour remonter dans le classement, tel un vétéran virtuose du Darlington Raceway.

Cole Whitt : “Je ne savais pas ce qu’il se passait. Lorsque j’accélérais à fond il ne se passait plus grand chose comme si on avait brusquement perdu de la puissance. C’est quelque chose qui ne devrait pas arriver normalement. Mais l’équipe a tout de suite fait ce qu’il fallait. Tant que nous serons capable d’avancer et de contrer les problèmes comme nous l’avons fait aujourd’hui, ça se passera bien.”

Pour ses grands débuts à Darlington, le jeune pilote de 19 ans n’a pas été vraiment intimidé. “C’était la première fois que je venais ici. C’était sympa. Un très beau circuit.”

Après trois courses, le pilote de la Turn One Racing pointe à la seconde place du classement général. Une excellente position pour un rookie. Mais Whitt a aussi eu de la chance à Daytona, puisqu’il ne s’était pas qualifié. Il a finalement réussi à trouver un volant à quelques minutes du départ en prenant la place de Shane Sieg dans le truck n°93.

Finalement quatorzième de l’épreuve d’ouverture de la saison, il a ensuite signé deux top-10 avec une sixième place à Phoenix et donc une sixième hier soir. Il ne compte que six points de retard sur Matt Crafton, le leader du championnat.

Cole Whitt ne s’en cache pas, il espère bien gagner une course dès sa première saison pour l’écurie créée par l’ancien pilote Stacy Compton.

“Dès le début de saison, j’ai su qu’on pourrait jouer la victoire. Et c’est ce que nous allons essayer de faire dans les prochaines semaines.”

risus commodo ipsum Nullam elit. dolor. elit. ut ante. massa Donec