Warm-Up : Briscoe pointe le bout de son nez, Bourdais en difficulté

Qu’on se le dise, la dernière séance d’essais avant la course n’a en rien bouleversé la donne. Tous les favoris sont présents et sauf incident, il est clair que la course se jouera entre les voitures Ganassi, Penske et Andretti Autosport.


Mais à l’inverse des essais libres et des qualifications, le traditionnel warm-up a accouché d’un classement quelque peu mélangé. Au final, le plus rapide est bien un Australien du team Penske mais pas celui que l’on croit. En effet Ryan Briscoe a terminé la matinée avec le meilleur chrono. En condition “course”, le pilote Penske a avalé les 1,8 mile en 1.03.1384 et pourra donc compter sur un bon rythme pour remonter depuis sa cinquième position sur la grille.

Derrière lui on retrouve Justin Wilson sur sa monoplace de l’écurie Dreyer & Reinbold. Le Britannique a échoué à seulement 175 millièmes et se place comme un sérieux outsider sur un circuit qui lui réussit habituellement bien.

Le reste du classement est fidèle à ce que l’on a pu observer durant les différentes séances hormis que le Vénézuélien E.J. Viso a réussi à se sortir des méandres du classement pour pointer au 12ème rang, à 33 centièmes de son coéquipier Tony Kanaan. Espérons pour lui que sa course soit plus calme que ses essais durant lesquels il a connu trois sorties de piste.

Un peu plus loin, les rookies peinent toujours à maîtriser cette piste de St. Petersburg avec pour preuve leurs modestes 19ème (Charlie Kimball), 21ème (J.R. Hildebrand), 23ème (Sebastian Saavedra), 24ème (Ana Beatriz) et 25ème rangs (James Jakes).

Enfin terminons par donner des nouvelles de Sébastien Bourdais qui a terminé cette séance en 22ème place après s’être lourdement sorti au même endroit que Viso et Franchitti lors des essais.


alt : Les temps du warm-up


sem, elit. in adipiscing porta. risus velit, massa Donec at mi,