Auto Club 400 : faits marquants

Kevin Harvick a remporté les Auto Club 400, sa quinzième victoires en 363 départs en NASCAR Sprint Cup Series.

Harvick est désormais quarante-huitième à égalité avec Ernie Irvan dans la liste des pilotes ayant remporté le plus de courses dans la première division de la NASCAR.

La dernière victoire de Kevin Harvick remontait à la seconde épreuve du Michigan de la saison dernière soit dix-sept courses sans succès. La piste du Michigan est la seconde inscrite au calendrier à avoir un développement de deux miles.

Il s’agit de sa première victoire et de son troisième top-10 cette année.

Harvick n’a mené que le dernier tour de la course. C’est la seconde fois de sa carrière qu’il remporte une course en ne menant que le dernier tour, la première fois c’était en avril 2010 lors de l’épreuve de Talladega.


C’est la première fois en vingt-deux courses disputées sur l’Auto Club Speedway que le vainqueur prend la tête de l’épreuve dans le dernier tour.

Il y a eu cinq vainqueurs différents, pour cinq écuries différentes lors de ces cinq premières courses de la saison. Il faut remonter à la saison 2003 pour voir pareil scénario se reproduire.

Avec quatorze succès à Fontana, dont les quatre derniers, Chevrolet est le constructeur le plus victorieux. Toyota est toujours à la recherche de sa première victoire sur cette piste.

Dodge n’a toujours pas gagné cette année après cinq courses disputées.

En dix-huit courses disputées à Fontana Harvick compte une victoire et huit top-10. Par ailleurs cette victoire est la seule pour Harvick sur cet ovale de deux miles de la Californie dans les trois divisions nationales de la NASCAR.

Harvick a permis à la Richard Childress Racing de remporter sa quatre-vingt-quinzième course en NASCAR Sprint Cup Series et sa première à Fontana. Il ne reste que trois ovales sur lesquels la RCR ne s’est toujours pas imposée, il s’agit de Las Vegas du Kansas et d’Homestead.

Deuxième de l’épreuve, Jimmie Johnson a signé son treizième top-10 en dix-sept venues à Fontana, c’est aussi son troisième top-10 de l’année.

Kyle Busch a pris la troisième place, son neuvième top-10 en quatorze courses disputées sur l’Auto Club Speedway. C’est cependant sa seule arrivée dans les dix premiers à Fontana lors des quatre dernières courses disputées.

Pour un tour, Kyle Busch a dépassé la barre des six-mille boucles menées en NASCAR Sprint Cup Series.

Quatrième de la course, Matt Kenseth a signé son meilleur résultat de l’année, son premier top-10 de 2011 et son huitième top-5 à Fontana en dix-neuf courses.

Ryan Newman s’est classé cinquième de l’épreuve signant son quatrième top-10 de rang cette année.

Septième, Clint Bowyer a enregistré son premier top-10 de l’année.

Parti de la pole position pour son cent-cinquantième départ en carrière, Juan Pablo Montoya a terminé à la dixième place.

Douzième des Auto Club 400, Dale Earnhardt Jr. n’a pas enregistré d’arrivée dans les dix premiers à Fontana lors des sept dernières épreuves. C’est en revanche son quatrième top-15 de l’année.

En terminant treizième, Tony Stewart a mis fin à une série de quatre top-10 consécutifs sur l’ovale de deux miles de la Californie. Kurt Busch en terminant dix-septième est également dans la même situation que Tony Stewart.

Ce résultat de dix-septième constitue la plus mauvaise place à l’arrivée pour le champion 2004 de la série.

Vingtième, Mark Martin a mis fin à trois courses consécutives terminées dans le top-10 à Fontana.


Pour la première fois de sa carrière Landon Cassill a vu l’arrivée d’une course dans le tour du leader. Il s’est classé vingt-quatrième, soit son meilleur résultat en carrière. Son précédent meilleur résultat remontait à l’automne 2010 lorsque lors de l’épreuve de Richmond il s’était classé trente-troisième à cinq tours. Ce sont d’ailleurs les deux seules épreuves où Landon Cassill n’a pas enregistré d’abandon sur les vingt qu’il a disputées.

Seul rookie engagé, Andy Lally a pris la trente-deuxième place.

Carl Edwards a repris la tête du championnat, il compte neuf points d’avance sur Ryan Newman. Edwards est le seul pilote à avoir mené le championnat à deux reprises, puisqu’il était en tête après Daytona. Il est le quatrième leader différent, alors que le leader a changé après chaque épreuve.

Aenean adipiscing libero quis luctus non ipsum Praesent et,