Jeff Gordon se cherche toujours

Après sa victoire à Phoenix on pensait que Jeff Gordon avait lancé sa saison et qu’il allait jouer la gagne à chaque course, chose qui serait somme toute assez logique pour un quadruple champion, qui plus est quand on pilote pour la meilleure écurie du plateau, la Hendrick Motorsports. Mais voilà avec Jeff Gordon rien ne se passe vraiment comme prévu et ses résultats du début de saison laissent entrevoir une année délicate.

2007 est la dernière année lors de laquelle Jeff Gordon a gagné plus d’une course, il en avait gagné six, alors que depuis le début de la saison 2008 il n’en a gagné que deux, trois si l’on tient compte de son succès lors de sa Gatorade Duel en 2009, épreuve hors championnat. En trois saisons Gordon a effectué deux traversés du désert sur le plan des victoires et la tendance ne semble pas vouloir s’inverser cette année.

L’entente avec Steve Letarte est bonne et les deux hommes sont ravis de travailler en semble. Mais pour gagner il faut plus que de la bonne humeur au travail. La victoire de Phoenix de côté, Jeff Gordon n’a enregistré qu’un autre top-15 c’était à Las Vegas (NDLR : une quatorzième place), alors que ce week-end il a enregistré son troisième top-20 de la saison, une dix-huitième place.


Il va donc falloir passer la vitesse supérieure pour Jeff Gordon, car une position dans le top-20 avec une seule victoire ne devrait pas lui suffire pour accéder aux playoffs. Capable de gagner partout il y a encore quatre ans, le pilote de la Chevrolet n°24 semble limité à de rares coups d’éclats quand sa voiture le lui permet.

Ce week-end la NASCAR Sprint Cup Series a rendez-vous sur le Martinsville Speedway pour le sixième rendez-vous de la saison. Sur cette piste plate, qui est également la plus courte du championnat, Jeff Gordon compte sept victoires, mais plus aucune depuis son sweep réalisé lors de la saison 2005. Le quadruple champion aura donc l’occasion d’accrocher une seconde victoire à son palmarès cette année et de se rapprocher du top-10 du classement général, il est actuellement seizième à vingt-sept longueurs de la dernière place directement qualificative pour le Chase.

Nullam libero. libero elementum sit consequat.