La Joe Gibbs Racing se pose des questions sur ses moteurs

Rien ne va plus à la Joe Gibbs Racing et les responsables de l’équipe ont décidé de se pencher sur les problèmes moteur rencontrés depuis le début de la saison. Lors des cinq premières courses de l’année en NASCAR Sprint Cup, l’équipe a en effet connu un nombre élevé de casses moteurs.

Le week-end dernier sur l’Auto Club Speedway de Fontana en Californie, la Joe Gibbs Racing a rencontré deux problèmes de moteur. Celui de Joey Logano a dû être remplacé le samedi à cause d’une fuite au niveau d’une valve juste après la première séance d’essais.

Pour Denny Hamlin les conséquences ont été plus graves puisque le pilote a cassé son moteur après 105 tours de course dimanche et a finalement été classé à la 39ème position. L’ancien prétendant au titre de champion 2010 lors de la finale à Miami est désormais 21ème du classement général et déjà en difficulté pour décrocher une place en playoffs.

Depuis le début de la saison, la JGR a connu trois casses moteurs et a dû en changer trois autres avant les courses pour des problèmes divers. En comparaison, l’année dernière seulement deux abandons avaient été causés par des casses de ce type.

Jimmy Makar, le vice president de la JGR a expliqué que la pièce qui avait cassé sur le moteur d’Hamlin serait particulièrement surveillée le week-end prochain à Martinsville. Malheureusement pour la JGR, il est aujourd’hui difficile d’identifier les causes de ces casses sachant que les moteurs n’ont quasiment pas évolué depuis 2010 si ce n’est quelques ajustements pour baisser les consommations.

Le moteur d’Hamlin qui a cassé ce week-end à Fontana a été envoyé au centre de R&D de Toyota Racing Development pour une étude approfondie.

et, facilisis id sem, massa Donec