Un nouveau duel Johnson-Hamlin ce week-end ?

Lors des neuf dernières épreuves de NASCAR Sprint Cup Series disputées sur le Martinsville Speedway le vainqueur a été Jimmie Johnson a cinq reprises et Denny Hamlin les quatre autres fois, dont lors des trois dernières éditions. Nul doute que les deux hommes seront de nouveau les favoris de l’épreuve de ce week-end sur le petit ovale de la Virginie.

En s’imposant ce week-end Denny Hamlin deviendrait le second pilote dans l’histoire à remporter quatre courses consécutives sur le plus petit ovale inscrit au championnat. Le seul pilote à avoir réalisé pareil exploit à ce jour se nomme Fred Lorenzen qui s’était imposé à quatre reprises entre 1963 et 1965.

Natif de Chesterfield, Denny Hamlin sera donc à domicile ce week-end, une motivation supplémentaire pour le pilote de la Joe Gibbs Racing pour revenir jouer les premiers rôles.

Denny Hamlin : “Nous savons ce que le 48 peut faire. Il nous a battu quelques fois. Je ne sais pas depuis combien de temps l’équipe 48 ou nous, nous imposons à Martinsville, mais on espère que la série va perdurer.”

Après des débuts contrastés, Jimmie Johnson a signé son troisième top-5 de l’année sur l’Auto Club Speedway et remonte à la cinquième place du classement général, soit un gain de sept positions lors des deux dernières épreuves disputées.


De son côté Denny Hamlin n’a pas la même réussite que Johnson puisqu’il n’a enregistré qu’un seul top-10 cette année et a connu nombre de problèmes dont une casse moteur en Californie qui lui a coûté quatre places au classement général. Il pointe maintenant en vingt-et-unième position.

Denny Hamlin : “La première épreuve de Martinsville est toujours un tremplin pour notre saison. chaque fois que nous avons eu des soucis lors des cinq premières courses de la saison Martinsville tombait à pic pour trouver la bonne carburation.”

Simplement neuvième et cinquième des deux dernières épreuves courues à Martinsville, ses plus mauvais résultats depuis 2005, Johnson tentera de renouer avec la victoire sur un ovale où sa place moyenne à l’arrivée est de 5,3 !

Jimmie Johnson : “La course du printemps ne s’était pas déroulée comme prévue. A l’automne nous étions bons bien que nous n’avons pas mené de tour. Je me souviens que le 29, le 11 et nous étions au top toute la journée.”

mi, Donec non accumsan felis tristique venenatis, Curabitur mattis risus