Kenny Bräck approuve le simulateur Dallara

Woa ! Qui aurait pensé lorsqu’ils ont disputé les premiers 500 Miles d’Indianapolis que cent ans après il serait possible de piloter et d’expérimenter les sensations de la piste en Italie ?“. Voilà les premières impressions de Kenny Bräck immédiatement après être sorti du simulateur. Le Suédois, vainqueur de l’Indy 500 en 1999 s’est rendu en Italie suite à l’invitation de Dallara à essayer son nouveau simulateur et à donner ses impressions.


Bien que le développement du simulateur IndyCar n’en soit qu’à ses débuts, Dallara et leurs ingénieurs ont une vision claire pour développer un nouvel outil utile à la compréhension d’une IndyCar en essayant de simuler différentes voitures et différents réglages.

Construit à la mi-décembre, cette merveille technologique sera un précieux outils aux écuries lorsque celles-ci souhaiteront évaluer le nouveau package qui sera introduit en 2012. Pour rappel, Dallara fournira la cellule de survie qui est en réalité un châssis sur lequel viendront se greffer un kit aérodynamique ainsi qu’un bloc moteur. Andrea Toso, le Responsable de la Recherche et Développement de Dallara Automobili, n’est pas peu fier du résultat et avoue que la clé de la réussite est la rapidité avec laquelle le pilote rentrera en immersion.

Ce simulateur ne peut être comparé à rien d’autre. Pour preuve il permettra aux pilotes de s’entraîner dans toutes les conditions possibles dont la présence de trafic, de conditions d’adhérence variables ainsi que l’apparition de pannes mécaniques. En plus des pilotes, les ingénieurs auront eux aussi tout le loisir d’exploiter ce matériel puisqu’il leur permettra de simuler l’impact de nouveaux réglages sur une durée plus importante que lors d’un week-end de course ou d’essais tout en réduisant de manière drastique les coûts. D’autres applications pourront venir se greffer dans le futur avec notamment l’ajout d’un module de travail sur la sécurité.

Si pour le moment le simulateur n’existe qu’en Italie, une copie à l’identique sera assemblée dans la toute nouvelle usine Dallara qui sera située à quelques centaines de mètres de l’Indianapolis Motor Speedway.

vel, Sed eget at facilisis et,