Ryan Newman, la bonne surprise du début de saison

Malgré une victoire l’an passé lors de la première course de Phoenix, la saison 2010 de Ryan Newman n’avait pas été à la hauteur des attentes. Seulement quatre top-5, quatorze top-10 et une quinzième place au classement général alors qu’il avait participé aux playoffs lors de sa première saison chez Stewart-Haas Racing (sans victoire, mais avec des statistiques très similaires).


Pour cette nouvelle année, les objectifs de l’Indiana Rocket n’étaient pas bien difficiles à définir : au moins une victoire et une participation au Chase. Il faut dire que depuis plusieurs saisons maintenant Newman nous a montré qu’il était plus un outsider pour les playoffs qu’un vrai prétendant légitime, même s’il termine très souvent dans le top-15 du classement général.

S’il n’a toujours pas gagné de course en 2011, son second objectif semble bien parti pour être atteint. Après les cinq premières épreuves de l’année, il pointe à la deuxième place du général avec neuf points de retard sur Carl Edwards.

Si son meilleur résultat n’est qu’une cinquième place, il en compte néanmoins trois, obtenues à Phoenix, Las Vegas et le week-end dernier à Fontana. Il a également terminé dans le top-10 à Bristol (dixième) alors que son seul ‘mauvais’ résultat date des Daytona 500 où il avait terminé vingt-deuxième après avoir été pris dans un crash en toute fin d’épreuve. Toutefois, il ne faut pas oublier que c’était la Chevrolet n°39 qui avait mené le plus de tours lors de cette épreuve d’ouverture de la saison.

Les résultats de Newman ne sortent pas de nulle part puisqu’en plus de bien terminer à l’arrivée, il réalise également des courses très solides, même si ce n’est pas de ce pilote dont on parle le plus. Le pilote Chevrolet arrive aujourd’hui à Martinsville, un ovale où il n’a jamais gagné, mais où il compte six top-5 et neuf top-10. Il avait d’ailleurs terminé quatrième de cette épreuve l’an passé. S’il est difficile de penser qu’il pourra se battre pour la victoire face à des pilotes comme Johnson, Hamlin ou encore Kyle Busch, il devrait tout de même réussir à décrocher un bon résultat sur le petit ovale de Virginie. Et pourquoi pas en prenant la tête du championnat ?

leo. luctus Donec nec eleifend venenatis,