Débacle en vue pour Goodyear à Martinsville ?

Dale Earnhardt Jr. ou encore Kyle Busch ont évoqué la possibilité que les Goody’s Fast Relief 500 soient entachés par de gros problèmes de pneumatiques la faute incombant indubitablement à Goodyear qui n’a pas été capable de construire des pneumatiques suffisamment résistant.

Le Martinsville Speedway use les pneumatiques plus que de raison, si bien qu’après quelques tours, il n’y a plus qu’une seule trajectoire possible, toutes les autres accélérant les risques de crevaisons et de voitures en glisse et d’accidents. En d’autres termes le carnage guette aujourd’hui sur le petit ovale de la Virginie.

Deuxième de l’épreuve de Truck Series hier soir, Kyle Busch n’a comme a son habitude pas mâché ses mots pour évoquer la situation.

Kyle Busch : “Cela va être fou ! Il va y avoir beaucoup de problèmes de pneumatiques et de carrosserie froissée.”

Dale Earnhardt Jr. a pour sa part expliqué que la gomme qui se dégageait des pneumatiques et se mettait à côté de la trajectoire rendait les voitures difficiles à contrôler lorsque celles-ci roulaient sur le caoutchouc. C’est le sentiment de rouler sur de la glace qui prédomine dans ce cas là.

Dale Earnhardt Jr. : “Si vous allez dans les marbles c’est foutu. Le train de pneumatique est mort. Nous ne roulons pas assez vite pour les enlever des pneumatiques une fois que nous sommes passés dessus.”

Il y a trois semaines à Bristol un problème similaire a été détecté par les ingénieurs de Goodyear qui ont immédiatement décidé de changer le type de gommes utilisé pour la course.

Pour ce week-end les responsables de chez Goodyear n’ont pas jugé utile d’effectuer ce changement et la crainte est d’avoir très peu de voiture côte à côte durant l’épreuve.

Kyle Busch : “Dans les lignes droites si vous êtes à l’intérieur vous roulez dans les marbles. Dans les virages si vous êtes à l’extérieur vous êtes dans les marbles. Je ne vois pas les choses s’améliorer pour la course. Quelque chose pourrait arriver, mais j’en doute.”

Le quadruple champion de la NASCAR, et septuple vainqueur à Martinsville, Jeff Gordon, a exprimé son inquiétude quant à l’absence de tests effectués avec les nouveaux pneumatiques utilisés. Il a clairement affirmé que Goodyear avait changé le type de gommes utilisé par rapport à l’épreuve de l’an dernier avec des pneumatiques droits plus tendre alors qu’à gauche ils sont plus durs.


Jeff Gordon : “Nous faisons des changements de pneumatiques sans le moindre test et ils reviennent en arrière en disant que les changements de pneumatiques sont mineurs. Alors je ne sais pas. Je prévois toujours qu’il y aura beaucoup de caoutchouc sur le bord de la la trajectoire lors de la course.”

Kyle Busch n’est pas aussi convaincu que son ancien équipier de la Hendrick Motorsports. Le pilote de la Joe Gibbs Racing allant même jusqu’à dire que les drapeaux jaunes de compétition n’étaient pas nécessaires.

Kyle Busch : “On va se crasher les uns les autres donc nous allons créer nos propres neutralisations. Je ne pense pas qu’il faille sortir le drapeau jaune parce que nous explosons un pneumatique ou quelque chose du genre. Nous allons juste nous crasher.”

amet, id dictum Aenean ut tristique Curabitur felis ut