Denny Hamlin est déçu après Martinsville

Bien qu’il ait mené 89 tours, Denny Hamlin n’était pas très heureux du résultat des Goody’s Fast Pain Relief 500 disputés sur le Martinsville Speedway. Le pilote de la Joe Gibbs Racing était le pilote qui consommait le plus de carburant lors de cette course et a donc dû s’arrêter plus tôt que ses adversaires, ce qui lui fera perdre un tour juste avant la dernière neutralisation.

Outre la consommation, Denny Hamlin a appuyé où ça fait mal : les ravitaillements. Son équipe de mécaniciens n’a pas été des plus performantes dimanche, lui faisant régulièrement perdre des positions.

Denny Hamlin : “Notre consommation était comme nos arrêts. Tout le monde sait comment c’était. Nous devons travailler sur les personnes qui changeront des pneus pour nous, je suppose. Je ne sais pas. Des choses comme celles-ci sont assez difficiles, surtout une fois que la saison est lancée. Soit vous travaillez avec ce que vous avez, soit vous essayez de trouver quelqu’un qui fait du meilleur travail. Vous ne savez pas et nous ne savons pas quoi faire.”

La consommation avait déjà joué des tours à Denny Hamlin l’an dernier à Phoenix lorsqu’il avait dû s’arrêter à une dizaine de tours de l’arrivée afin de mettre le carburant nécessaire pour rallier l’arrivée. Ce passage obligé par les stands lui avait coûté de précieux points dans la lutte pour le titre.

Denny Hamlin : “Nous devons savoir pourquoi nous sommes si mauvais à la consommation. On doit s’arrêter à chaque fois un peu plus tôt que les autres et cela nous a mis en fâcheuse posture lorsque le drapeau jaune a été sorti.”

Cependant, même si les choses étaient allées dans le bon sens, pas sûr que Denny Hamlin aurait remporté l’épreuve de Martinsville, tant il semblait un cran en dessous de ses adversaires en fin d’épreuve. En fait à partir de la mi-course la voiture n°18 de la Joe Gibbs Racing a commencé à perdre en tenue de route ce qui s’est traduit par des places perdues au classement.


Denny Hamlin : “C’était une journée difficile de ce point de vue là. Nous avions une bonne voiture, mais nous n’avions pas une très bonne voiture.”

Malgré ce résultat, plutôt décevant, Denny Hamlin gagne deux places aux classements général et se retrouve dix-neuvième à trente-six points d’une qualification directe pour les playoffs. Le chemin est donc encore long pour Hamlin.

Denny Hamlin : “C’est décevant, c’est sûr. Nous nous rendons sur une autre bonne piste pour nous le week-end prochain et nous allons chercher à rebondir. On doit enregistrer de bons résultats pour remonter. Notre consommation craint vraiment. Ça craignait à Phoenix l’an dernier, ça craint ici cette année, on doit s’en occuper si on veut être champion en fin de saison.”

luctus in pulvinar Sed ipsum tempus Praesent