Goody’s Fast Relief 500 : faits marquants

Kevin Harvick a remporté les Goody’s Fast Relief 500, sa seizième victoire en NASCAR Sprint Cup Series en 364 départs.

Il s’agit de la seconde victoire de Kevin Harvick cette année et son quatrième top-10. C’est la seconde fois de sa carrière qu’il remporte deux courses de suite, la première fois c’était en septembre 2006.

C’est le premier succès de Kevin Harvick sur le Martinsville Speedway.

Il s’agit du premier succès de la Richard Childress Racing à Martinsville depuis Dale Earnhardt à l’automne 1995.

Harvick a mis fin à une série de treize courses consécutives remportées soit par la Hendrick Motorsports soit par la Joe Gibbs Racing à Martinsville.

Deuxième, Dale Earnhardt Jr. a décroché son douzième top-10 en vingt-trois départs à Martinsville. C’est aussi sa troisième arrivée parmi les dix premiers en 2011.

Kyle Busch a pris la troisième place, son septième top-10 en treize courses disputées sur le plus petit ovale inscrit au championnat.


Il y a eu trente-et-un changements de leader, un nouveau record pour cette piste. La précédente meilleure marque datait du 28 septembre 1980 lorsqu’il y avait eu vingt-cinq changements.

Kyle Busch est le pilote qui a passé le plus de miles en tête avec 493, soit 168 de plus que le deuxième et 331 de plus que le troisième !

Jimmie Johnson s’est classé onzième de l’épreuve, c’est la première fois qu’il ne termine pas dans le top-10 à Martinsville depuis sa première course disputée sur cette piste en 2002.

Kyle Busch a pris la tête du championnat avec cinq points d’avance sur son dauphin, Carl Edwards.

mattis consectetur ut libero. ante. at mattis amet, massa odio tempus