Sébastien Bourdais devrait retourner en Australie en fin de saison

Pour la première fois en 2010 une épreuve de V8 Supercars se déroulait avec des équipages composés d’un pilote issu du V8 Supercars et d’un pilote y étant étranger. En 2011 l’expérience sera renouvelée et se déroulera de nouveau sur la Gold Coast, plus précisément à Surfers Paradise.

Chacun des vingt-huit pilotes régulier du championnat de V8 Supercars se verra associé à un pilote international. L’an dernier il n’y avait eu que dix-huit pilotes internationaux, les autres pilotes étant locaux.

Bien qu’à l’heure actuelle aucun engagement n’a été officiellement signé, certaines équipes dont la Jim Beam Racing font l’objet d’une forte demande.

Octuple vainqueur des 24 Heures du Mans, Tom Kristensen a déjà montré son intérêt pour ces Armor All Gold Coast 600, tout comme le vainqueur 2011 des 24 Heures de Daytona, Joey Hand. Les deux hommes devraient d’ailleurs être coéquipiers au sein de la Dick Johnson Racing.

Glen Turnor, manager général de la Dick Johnson Racing : “Nous discutons de plusieurs options avec plusieurs pilotes. Nous ne sommes pas encore prêts à indiquer nos deux pilotes, mais nous espérons finaliser les contrats le plus tôt possible.”

Turnor a également indiqué que la demande des pilotes internationaux était très grande, ce qui était un signe positif pour le V8 Supercars.


Glen Turnor : “Il y a plus de pilotes intéressés que de sièges disponibles. C’est une bonne chose, pas seulement pour le V8 Supercars, mais pour les GC600. C’était un gros pari pour le V8 Supercars l’an dernier de promouvoir un tel évènement. Ça a marché et c’est pour cela que nous sommes dans cette position.”

Outre Kristensen et Hand plusieurs pilotes ont des contacts avancés avec certaines écuries. Ainsi, Will Power et Mika Salo discutent avec la Ford Performance Racing, Patrick Long et Ryan Briscoe en fond de même avec la Toll Holden Racing Team alors que Sébastien Bourdais et Andy Priaulx parlent avec l’autre équipe phare du championnat, la Team Vodafone.

Si un tel plateau est au départ des deux épreuves, puisque le week-end est découpé en deux épreuves de trois-cents kilomètres, les 22 et 23 octobre prochain cela sera encore un gage de succès pour la série phare des voitures de tourismes en Australie.

venenatis dapibus Curabitur elementum eget vel,