Jeff Gordon aura son mot à dire au Texas

Le Texas Motor Speedway n’est clairement pas la piste préférée de Jeff Gordon, au moins au niveau des statistiques, mais avec trente-quatre pour cent des tours menés lors des deux dernières éditions de Samsung Mobile 500, Jeff Gordon aura son mot à dire ce samedi pour la première course nocturne disputée au Texas.

Lors des deux dernières courses de printemps disputées à Fort Worth, Jeff Gordon a signé une victoire, c’était en 2009, et un abandon l’an dernier après avoir été pris dans un accident en toute fin d’épreuve. En revanche ses statistiques sont bien moins bonnes lors des épreuves automnales avec une treizième place en 2009, un abandon l’an dernier et seulement onze tours menés.

Jeff Gordon : “Nous n’avons jamais été très bons au Texas, mais je suis raisonnablement optimiste pour l’épreuve de ce week-end. Les différences dans nos performances entre les courses disputées au mois d’avril et celles de novembre s’expliquent probablement par la différence de météo et les conditions de piste différentes.”

En vingt départs sur l’ovale du Texas Jeff Gordon a compilé deux poles (en 2008 et 2009), une victoire, sept top-5, neuf top-10 et 581 tours menés. Bref pas de quoi impressionner quand on s’appelle Jeff Gordon. Preuve supplémentaire que l’ovale du Texas n’est pas le préféré de Jeff Gordon, c’est la seule piste sur laquelle il a terminé quarante-troisième et dernier, il a réalisé cela à deux reprises en 1999 et 2008. Cependant, si le complexe n’a pas changé depuis son inauguration en 1997, la piste a quant à elle bien évolué.


Jeff Gordon : “Cet endroit est l’un des meilleurs, sinon le meilleur. Il n’y a aucun autre lieu comme celui-ci et c’est devenu une piste fantastique. Quand nous sommes venus ici la première fois, c’était une piste qui demandait beaucoup d’efforts. C’était rapide et les transition étaient abruptes. Il était difficile de s’éloigner du mur. La piste a travaillé ce qui a amélioré considérablement la tenue de route et c’est devenu l’une des meilleures pistes. C’est comme si la piste se bonifiait à chaque course.”

Avant cette septième manche de la saison l’optimisme est de mise pour l’écurie n°24 dont l’objectif sera de visiter la Victory Lane pour la seconde fois de la saison après Phoenix.

Jeff Gordon : “Alan, l’équipe et moi avons beaucoup parlé de ce week-end et nous aurons encore quelques discussions. Je me sens bien quant à nos chances aux Texas.”

venenatis, ante. felis massa mattis et,