Il est temps de confirmer pour Ragan et McMurray

David Ragan aura donc dû attendre la sixième course de la saison pour enfin décrocher un top-10 et pas sur n’importe quel circuit : Martinsville. Pourtant, en connaissant un peu les quelques références de Ragan sur les différents circuits de la Sprint Cup, il était presque suicidaire de parier sur un top-10 du pilote Roush sur le plus petit circuit de l’année.


Il n’a pourtant pas été le meilleur pilote Roush puisque Matt Kenseth a terminé deux places devant lui en sixième position. L’écurie principale de Ford place donc deux de ses voitures dans le top-10 sur un circuit où elle n’a jamais performé : de plus Biffle et Edwards sont généralement meilleurs que leurs coéquipiers sur ce short-track.

Entre Kenseth et Ragan, nous avons retrouvé le poleman Jamie McMurray qui a terminé pour la première fois de l’année dans le top-15. Si cela lui a fait gagner cinq places au classement général, il est toujours en dehors du top-20 puisqu’il est actuellement vingt-troisième.

Jamie McMurray n’avait pas particulièrement brillé au Texas la saison passée alors que Ragan avait terminé huitième de l’épreuve automnale pour l’un de ses rares top-10 de la saison 2010.

Quoi qu’il en soit pour l’un comme pour l’autre il est nécessaire de continuer sur leur lancée pour remonter et se placer confortablement dans le top-20 du général. Après il sera temps de prendre des risques pour essayer de décrocher une victoire, et peut-être une qualification pour le Chase avec l’une des deux wild-cards. Et il est également nécessaire pour eux de trouver enfin de la régularité, chose dans laquelle ils sont loin d’exceller.

elit. facilisis commodo eget ut venenatis Donec