Trevor Bayne doit se reprendre

Après sa victoire lors des Daytona 500 en ouverture de la saison, que le retour sur Terre a été compliqué pour Trevor Bayne. Un abandon à Phoenix, une vingtième place à Vegas ce qui est son meilleur résultat et sa seule course terminée dans le tour depuis Daytona, une trente-quatrième place à Bristol, une trentième à Fontana et une trente-cinquième à Martinsville. Résultat la Ford n°21 a plongé à la trente-et-unième place du classement des propriétaires avec trente-et-un points d’avance sur le trente-sixième.

Si la n°21 devrait rester dans le top-35 ce week-end, il est bon de rappeler qu’elle ne fera pas toutes les courses en conséquence de quoi Bayne devra se qualifier au temps, chose pas forcément compliquée pour une voiture de la Wood Brothers Racing, mais cela ajoute de la pression et oblige l’équipe à sacrifier une des séances pour travailler sur des réglages dédiés aux qualifications.

Pour en revenir aux résultats de Trevor Bayne, ils ne sont pas mirobolants. En même temps ces dernières années le vainqueur des Daytona 500 a souvent été aux abonnés absent. Demandez donc à Matt Kenseth ou encore Ryan Newman ce qu’ils en pensent ? Alors pour un rookie la pression est encore plus importante. Peu enclin à la gérer en Nationwide, Bayne a explosé en plein vol enchaînant les bévues, parfois grossières.

Le natif de Knoxville, qui a fêté ses 20 ans en février, doit tourner la page au plus vite et surtout oublier sa victoire de Daytona pour repartir de l’avant et ainsi montrer son potentiel comme cela était le cas lors des Speedweeks et pour sa première course en Sprint Cup au Texas en novembre dernier.

Le Texas justement c’est l’étape du week-end pour le petit monde de la NASCAR. Sur cette piste d’un mile et demi bosselée, surtout à la sortie du virage n°2, Trevor Bayne avait terminé à la dix-septième place en novembre dernier réalisant pas moins de cent-quarante dépassements et n’étant pas impressionné le moins du monde par des moments à deux voire trois de front. Il avait même réussi à terminer la course dans le tour du leader. C’est cette course dont se sont servis les officiels pour valider sa participation aux Daytona 500.

Ce week-end la donne sera quelque peu différente puisqu’il est assuré d’être au départ de part la position de sa voiture dans le top-35 du classement des propriétaires. Il devra cependant faire attention aux embûches. Trente-quatrième de la première séance d’essais à plus de huit dixièmes de seconde, Bayne doit absolument trouver les bons réglages lors de la seconde séance qui se tiendra dans quelques heures.


Le Texas sera également la première course nocturne de Bayne en Sprint Cup. S’il a l’habitude d’en faire en Nationwide, celles-ci ne font jamais plus de trois-cents miles et se déroulent intégralement de nuit. Ce samedi au Texas les pilotes débuteront la course de jour avant que la nuit ne fasse son apparition. Une variable supplémentaire sera donc les ajustements à effectuer puisque les voitures étant bonnes en condition diurne ne sont généralement pas les mêmes en nocturne, surtout sans ajustement.

Trevor Bayne aura donc, une nouvelle fois, beaucoup de choses à gérer et s’il veut s’affirmer comme un futur grand et briguer une place à temps complet en 2012 à la Wood Brothers Racing ou dans une autre écurie, il se doit de gagner en régularité et en efficacité pour convaincre les sponsors de signer pour une saison complète, ce qui n’est toujours pas le cas à l’heure actuelle.

venenatis, vel, Praesent commodo consequat. accumsan Phasellus velit, adipiscing