Carl Edwards s’impose au Texas

Carl Edwards s’est imposé sur le Texas Motor Speedway lors des O’Reilly Auto Parts 300 après avoir mené 169 des 200 tours. Il a devancé Brad Keselowski de 482 millièmes de seconde. Ce succès met ainsi fin à la domination de Kyle Busch qui restait sur cinq succès de rang sur cette piste et qui courait pour une sixième victoire ce qui aurait représenté un record.

Les évènements sont parfois cruels. Alors que Carl Edwards et Kyle Busch étaient roues dans roues en tête de l’épreuve au tour 89 ils se rapprochaient de Tim Schendel pour lui prendre un nouveau tour. Au moment de se faire dépasser dans le virage n°2 celui-ci crevait à l’avant droit et partait dans le mur extérieur. Si Carl Edwards passait d’extrême justesse, Kyle Busch se retrouvait piégé par la Chevrolet n°52 en perdition.

Résultat le pilote de la Joe Gibbs Racing étaient contraint de rentrer aux garages et d’abandonner, frustré. Le plus jeune des frères Busch est finalement classé trente-quatrième.

Carl Edwards aura parfaitement géré les trois neutralisations de l’épreuve et les longues périodes de drapeau vert pour débuter et conclure cette épreuve. Le pilote Roush n’aura jamais été réellement inquiété et s’impose avec un rating parfait de 150.


Derrière Edwards et Keselowski, Paul Menard, Joey Logano et Elliott Sadler complètent le top-5. Justin Allgaier, Reed Sorenson, Ricky Stenhouse Jr., David Reutimann et Brian Scott ont pris une place dans le top-10.

Blake Koch a été le meilleur rookie de l’épreuve en vingt-cinquième position, mais à tout de même cinq tours du vianqueur.

Grâce à son top-10 Ricky Stenhouse Jr. consolide sa place en tête au classement général, le pilote de la Roush Fenway Racing compte quatorze points d’avance sur Leffler, deuxième et vingt-quatre sur Justin Allgaier.

La prochaine épreuve se tiendra samedi prochain sur l’ovale de Talladega.

mattis pulvinar commodo commodo ultricies libero dictum mattis consequat. mi, risus. eget