La Journée Test, comment ça marche?

A quoi sert la Journée Test ?

Le but de cette journée d’essais libres est de permettre aux concurrents de venir tester leurs voitures sur le circuit des 24 Heures du Mans. Comme nombre de celles qui seront alignées les 11 et 12 juin sont neuves, suite à l’instauration d’un nouveau règlement technique, il était intéressant d’organiser de nouveau cette journée très spéciale, de surcroît suffisamment longtemps avant la course pour que les écuries puissent faire évoluer leurs voitures par la suite, si le besoin s’en fait sentir.

Pourquoi si tôt avant les 24 Heures ?

Non organisée en 2010 et 2009 pour des raisons économiques, suite à la crise, la Journée Test des 24 Heures du Mans 2011 se déroulera le dimanche 24 avril. De 2005 à 2008, cette session d’essais libres était organisée peu de temps avant la course. Et il faut remonter à 2004 pour retrouver une telle date en avril. Organisée fin mai, la Journée Test servait à peaufiner les réglages peu avant la grande échéance ; organisée lors du week-end pascal à venir, elle sera très utile pour les ultimes validations techniques.

Qui participe ?

Cette journée n’est pas obligatoire sauf pour les pilotes, les écuries et ou les voitures n’ayant jamais disputés les 24 Heures du Mans par le passé ou, en ce qui concerne les pilotes, ceux qui n’ont plus participé depuis trois ans. Ces essais sont aussi ouverts à d’autres voitures que celles retenues pour les 24 Heures du Mans tant qu’elles répondent au règlement de l’épreuve ainsi qu’aux Formula Le Mans, série monotype de promotion de l’endurance. 54 voitures prendront part à la Journée Test dont 24 des 26 engagés en Intercontinental Le Mans Cup. Faute de temps, nombre d’inscrits américains aux 24 Heures du Mans ne seront pas présents, ceux-ci ayant disputé la semaine dernière la deuxième manche du Championnat American Le Mans Series à Long Beach (Californie). A noter que les équipages de pilotes peuvent, lors de la Journée Test, ne pas être ceux des 24 Heures du Mans. La désignation des équipes définitives devra parvenir à l’ACO le 12 mai 2011 au plus tard.

Sur quel circuit ?

Le tracé de 13,629 km utilisé pour les 24 Heures, installé pour l’occasion. Les routes du réseau routier empruntées seront fermées à la circulation à partir de 3 h 30 du matin le 24 avril et ouvertes immédiatement après la fin des essais. Ce circuit est non seulement unique au monde mais de surcroît il est difficile pour les écuries de simuler ses caractéristiques si particulières sur d’autres tracés de compétition ou virtuellement sur ordinateur. D’où l’importance de s’y mesurer avant l’échéance de juin.


Quand ?

Les vérifications techniques et administratives auront lieu vendredi 22 (9 h 30 à 18 heures) et samedi 23 avril (9 heures à 13 h 45) dans l’enceinte du circuit du Mans à proximité du paddock.
Les séances de roulage se dérouleront de 9 heures à 13 heures et de 14 heures à 18 heures. Ces essais sont libres.

Quelles seront les stars ?

Le nouveau règlement ayant généré nombre de voitures neuves, les constructeurs vont faire rouler au Mans des voitures qui, si elles ont été testées ailleurs, ne se sont jusque-là jamais croisées en piste. Il en va ainsi des Audi R18, Peugeot 908, Aston Martin AMR One en ce qui concerne les prototypes mais aussi des très attendues Lotus Evora GTE en GTE Pro. Et si Peugeot n’alignera finalement pas sa 908 HYbrid4, deux prototypes hybrides viendront affronter la piste du Mans le 24 avril : la Oreca Swiss HY Tech-Hybrid, engagée aux 24 Heures du Mans et en ILMC et la Zytech 09H Hybrid de l’équipe italienne Mik Corse.

mattis libero Lorem dolor accumsan risus ipsum