Buddy Rice de retour avec Panther Racing !

Ces deux dernières années, l’écurie Panther Racing abordait le mois de mai sereinement. Avec dans ses rangs un ancien vainqueur de l’Indy 500, les choses étaient plus faciles et les résultats l’ont prouvé. Lors des deux dernières éditions, Dan Wheldon a placé deux fois de suite la monoplace numéro #4 en deuxième position.


Mais cette année, le défi risquait d’être de taille. Privée d’un pilote expérimenté et surtout capable de l’emporter sur le Brickyard, l’écurie de John Barnes s’attendait à souffrir dans l’Indiana. C’était sans compter sur la signature de Buddy Rice ! Vainqueur de l’édition 2004 des 500 Miles d’Indianapolis pour l’écurie Rahal-Letterman Racing, Rice frappait à la porte des écuries d’IndyCar depuis la fin de la saison 2008. A la recherche d’un volant lui permettant de se bagarrer devant, Rice avait dû se contenter de quelques engagements en GrandAm faute de mieux.

Je suis surmotivé à l’idée d’être chez Panther, et l’intention est de faire plus que l’Indy 500, mais c’est la première étape et je suis ici pour aider J.R. (ndlr : Hildebrand) et aider l’équipe.“, avouait le pilote Américain.

Ces propos sont importants. Plus que de viser la gagne, l’objectif pour Rice est surtout de servir de mentor à J.R. HIldebrand qui malgré toutes ses qualités, a peiné jusque là à démontrer sa réelle valeur. Un travail familier pour Rice puisque ce dernier possède une écurie de karting et se rend sur les épreuves pour conseiller et guider les jeunes pilotes.

La clé de mon retour est que je voulais être dans du matériel compétitif et avoir une chance de gagner. Je ne voulais pas juste revenir à Indy pour enchaîner des tours, et étant donné à quel point la compétitivité du championnat a augmenté, c’est comme ça que ça doit être.

Suite à cette annonce, l’écurie Panther permet donc à la bannière étoilée d’étendre sa position de leader en nombre de représentants sur le plateau de pilotes. Avec un rookie aux dents longues et au potentiel prometteur et un vétéran qui connaît toutes les ficelles pour être compétitif dans l’Indiana, l’association est prometteuse. De bon augure pour la course si les deux hommes parviennent à décrocher leur billet à l’issue des qualifications qui cette année seront on ne peut plus disputées.

risus. lectus libero. ipsum id odio mattis et, justo ut