3ème victoire pour Busch à Richmond au printemps

Cela arrive à chaque printemps. Kyle Busch célèbre son anniversaire avec une victoire sur le Richmond International Raceway. Depuis trois saisons maintenant, Busch, qui fêtera ses 26 ans lundi, remporte la course du samedi soir sur l’ovale de 0.75 mile et il s’est donc une nouvelle fois imposé lors des Crown Royal 400. Cette victoire est la deuxième de Busch cette saison en NASCAR Sprint Cup et la 21ème de sa carrière.

Sur la ligne d’arrivée il a devancé son coéquipier du Joe Gibbs Racing, Denny Hamlin, de 1.805 seconde alors que les deux pilotes étaient sur une stratégie décalée à la consommation après un run de 86 tours sous drapeau vert. Busch a désormais remporté les trois dernières courses de printemps à Richmond et Hamlin les deux dernières d’automne.

Kasey Kahne a coupé la ligne en troisième position devant David Ragan et le leader du championnat Carl Edwards. Clint Bowyer, AJ Allmendinger, Jimmie Johnson et Tony Stewart ont terminé de la sixième à la neuvième place en étant les dernières voitures dans le tour du leader.

Busch, qui comme Hamlin a réussi à rallier l’arrivée après un dernier ravitaillement au 293ème des 400 tours de course, est ensuite tombé en panne d’essence alors qu’il célébrait sa victoire avec un burnout.

Kyle Busch, dont la voiture a du être poussée jusqu’à la Victory Lane:

“Nous étions en retard pour la célébration sur la Victory Lane. C’est tout simplement incroyable. Nous avions vraiment une bonne voiture et nous savions que si nous gérions mieux le trafic que la n°11 nous aurions une chance de gagner la course. Et c’est ce que nous avons fait ce soir.”

“J’ai beaucoup appris de Denny Hamlin l’automne dernier, mais je ne vais pas vous dire ce que j’ai découvert. Lui doit le savoir. Nous avons fait ce qu’il fallait dès le début du run et une fois que nous étions devant dans le trafic nous avons pu filer vers la victoire.”

Hamlin a confirmé qu’il avait aidé Busch sur les short tracks, mais il a également ajouté que c’était un échange de bons procédés et qu’il a appris beaucoup de chose pour les courses sur les speedways intermédiaires.

Denny Hamlin, qui n’a pas non plus voulu révéler ce fameux secret:

“Oui j’ai ouvert ma bouche. Je n’aurai jamais du lui dire. C’est comme ça. Si je ne lui avais pas dit ce que je savais sur les short tracks et que les crew chiefs n’avaient échangé sur ce sujet, nous ne serions pas une bonne équipe.”

“Nous avons un retour similaire de sa part sur les circuits intermédiaires. J’ai vraiment beaucoup appris de lui. Oui cela m’a couté la course ici, parce qu’il m’a battu, mais je pense qu’au global ces échanges ont fait de nous des meilleurs pilotes.”

Après avoir récupéré les premières places à l’avant du peloton lors d’un run de 107 tours sous drapeau vert en début de course, Busch et Hamlin ont conservé la main sur l’épreuve jusqu’à ce que Martin Truex Jr. passe les deux pilotes à l’intérieur lors d’un restart au 245ème tour.

Un bump de Jimmie Johnson a envoyé Joey Logano en tête à queue dans le virage n°2 du 256ème tour. Cela a déclenché une série de neutralisations qui a complètement changé les stratégies des équipes. Au total entre le 256ème et le 301ème tour, il y a eu cinq drapeaux jaunes, le dernier ayant été déclenché par un accident dans la ligne droite arrière entre Clint Bowyer, Jeff Gordon, Matt Kenseth, Mark Martin, Paul Menard et David Reutimann.

Gordon a d’ailleurs du abandonner à ce moment de l’épreuve après un gros contact contre le mur intérieur.

Busch était quatrième et Hamlin cinquième au moment du restart au tour 315, mais Busch a rapidement pris la tête en dépassant ses rivaux par l’extérieur avec Hamlin juste derrière lui. A ce moment, les deux pilotes ont commencé à économiser leur carburant en gardant une distance respectable avec Kahne.

Au classement général de la NASCAR Sprint Cup, Edwards augmente son avance et compte maintenant neuf points de plus que Johnson. Busch gagne trois places et pointe désormais en troisième position à 30 points derrière Edwards. Juan Pablo Montoya et Ryan Newman ont été impliqués dans une série d’incidents et le pilote Colombien s’est même offert une petite vengeance sur Newman au 237ème tour. La NASCAR a décidé d’avertir les deux pilotes.

Un ravitaillement en fin de course a couté un bon résultat à Dale Earnhardt Jr. qui termine finalement à deux tours du leader et en 19ème position. Au classement général il perd une place et est désormais quatrième à 34 points.

RÉSUMÉ VIDÉO DE LA COURSE:

Donec commodo velit, Lorem mi, ante. ut