Warm-Up : meilleur temps pour Dario Franchitti

Poleman l’année dernière sur le tracé de Sao Paulo, Dario Franchitti n’a pas connu ce week-end la même réussite.

Dominé par son coéquipier Scott Dixon et par la monoplace de Graham Rahal de l’écurie satellite, l’Ecossais paraissait réduit à un rôle d’outsider. Mais ce matin, le triple champion IndyCar a rappelé à tous qu’il ne fallait jamais l’enterrer trop vite. Auteur du meilleur chrono lors du warm-up, le pilote Chip Ganassi Racing a démontré qu’il serait dans le coup en conditions “course.” Avec un tour bouclé en 1.22.9044, il devance de quatre dixièmes l’autre revant du week-end, Justin Wilson.

Les deux hommes précèdent Helio Castroneves et la toujours aussi surprenante Simona de Silvestro. Deuxième samedi lors de la deuxième séance d’essais, la Suissesse avait ensuite connu des difficultés en qualifications lors de l’utilisation des pneus tendres. Un problème que l’écurie était confiante de résoudre pour la course.


Dans la suite du top-10, soulignons le belle remontée d’Alex Tagliani qui s’élançait depuis la première ligne l’année passée et qui partira 20ème cet après-midi.

En revanche la performance du Poleman Will Power laisse planer quelques interrogations. En a-t-il gardé sous le pied ou alors le pilote Penske était réellement en difficulté avec le plein de carburant ? En tout cas sa 14ème position à 1,3 seconde de Franchitti ravivera les espoirs de ses adversaires.

Terminons par évoquer le cas d’Oriol Servia qui ferme la marche à 2,4 secondes du meilleur temps et plus étonnant encore, à 1,3 seconde de son compagnon d’écurie James Hinchcliffe. Hors du coup depuis les essais, la suite du week-end n’a pas permis à l’Espagnol et à Newman/Haas d’apporter les améliorations nécessaires sur sa voiture.


alt : Les temps du warm-up


ut fringilla ut eleifend ultricies non efficitur.