Sao Paulo Indy 300 : faits et déclarations

Faits :
Rien ne peut arrêter Will Power pas même la pluie ! L’Australien du Team Penske a piloté d’une façon magistrale et, bien aidé par une excellente stratégie, s’est imposé lors des Sao Paulo Indy 300.

Cette victoire est la onzième de sa carrière et sa deuxième de la saison après celle obtenue sur le Barber Motorsports Park. C’est également son deuxième succès consécutif sur cette piste.

Avec cette victoire, Power a repris la tête du classement général à Dario Franchitti pour 14 points. Il peut désormais aborder le deuxième quart du championnat d’une façon sereine alors que les pilotes s’affronteront sur ovales, un terrain de jeu sur lequel Power a montré avoir quelques faiblesses en 2010.


A la deuxième position, Graham Rahal sauve un début de saison et démarre véritablement son année. C’est son meilleur résultat depuis sa troisième place obtenue à Motegi en 2009.

A la troisième place, Ryan Briscoe continue sa remontée vers les sommets avec ce deuxième podium consécutif. Pour rappel, le pilote Penske avait pris la deuxième place à Long Beach il y a 15 jours.

Leader en arrivant au Brésil, Dario Franchitti repart à la deuxième position. Quatrième de cette course, l’Ecossais a fait parler son expérience pour ramener sa voiture à bon port tout en récoltant de précieux points pour le championnat. Le pilote Chip Ganassi Racing continue sa série de quatre arrivées dans le top-5 en quatre courses.

A la cinquième position, Oriol Servia a décroché son deuxième top-5 de la saison. Le pilote Newman/Haas Racing remonte ainsi au troisième rang du championnat et redonne des couleurs à une écurie qui en avait bien besoin.

Déclarations :
Will Power :Etre en Pole quatre fois et avoir deux victoires est un super départ. C’est une question de rester calme, dépasser des gens sans faire d’erreur et ensuite créer un écart pour se mettre à l’abri.

Graham Rahal :C’était un peu la même chose qu’à St Pete en 2008 lorsque j’ai gagné. Cette année, Will m’avait heurté et j’étais parti en tête-à-queue, et à cause de ça, j’étais hors séquence. Aujourd’hui, nous étions chanceux d’être suffisamment rapides à la fin et de rester avec Will sans laisser Ryan revenir. Nous devions économiser énormément de carburant. Je suis très fier de mon équipe.

Ryan Briscoe :C’était une bonne stratégie. Nous sommes restés à l’écart des problèmes. Il y avait certainement beaucoup de ravage autour de moi pendant une bonne partie de la course. A la fin, j’ai passé Dario à l’épingle, j’essayais de revenir sur Rahal, mais nous réalisions à peu de choses près les mêmes chronos. Nous n’avons pas changé nos pneus pluie lors du dernier arrêt mais nous avions des pneus un peu plus frais. Je m’accrochais pour rester sur la piste en quelque sorte. C’est un super jour pour le Team Penske.

Nullam leo Lorem nunc Donec Aliquam elit. Praesent venenatis Donec sed Praesent