Coup de tonnerre en INDYCAR !

En 2012 il y aura bien la nouvelle monoplace, les nouveaux motoristes (Lotus et General Motors en plus du japonais Honda), mais pas les nouveaux kits aérodynamiques puisque samedi dernier au Brésil les propriétaires les ont rejetés. L’INDYCAR n’a pour sa part pas encore dit son dernier mot.

Randy Bernard : “Les propriétaires ont voté samedi au Brésil qu’ils ne voulaient pas des nouveaux kits en 2012. La position de l’INDYCAR est que nous voulons le faire pour nos fans et nos constructeurs, mais nous ne pouvons pas laisser faire les propriétaires. Je respecte le fait qu’ils ont dépensé beaucoup d’argent pour la nouvelle monoplace, les nouveaux moteurs, mais nous sommes là sur le long terme et je ne pense pas que c’est le moment de faire ça.”

Le grand patron de l’INDYCAR a également été interrogé sur les réactions des trois constructeurs engagés pour 2012, à savoir General Motors, Lotus et Honda.

Randy Bernard : “Je n’ai pas encore parlé avec Lotus, mais Honda et GM ont fait savoir qu’ils feraient tout ce qui est nécessaire.”

L’objectif initial était que Dallara construise les châssis alors que chacun des motoriste allait fabriquer son propre kit aérodynamique qu’il vendrait 75 000 dollars. Aujourd’hui les propriétaires souhaitent rouler avec la Dallara, peu importe le package qui sera monté dessus.

Samedi au Brésil les seize propriétaires ce sont réunis pour prendre une décision et seul A.J. Foyt s’est abstenu. Le résultat est sans appel : 15-0. L’unanimité est donc de mise au sein des propriétaires, même si Roger Penske a prétendu que ce n’était pas un bras de fer avec l’INDYCAR. Il y a cependant des distensions, puisque Penske et Ganassi, les deux écuries de pointes du championnat ne sont pas sur la même longeur d’onde.

Roger Penske : “J’ai entendu des gens dire que c’était Penske et Chevrolet qui voulaient ça, mais il y avait quinze personnes dans cette pièce qui ont voté contre ces kits.”

Mike Hull : “Je leur ai dit que l’on faisait certainement une grosse erreur. Je veux les kits aérodynamiques. Je suis fatigués de ces monoplaces actuelles. Nous avons l’occasion d’innover avec ces nouvelles monoplaces. Si Chevrolet ne veut pas dépenser d’argent là-dessus, pas de problème, mais l’opportunité doit être laissée à Honda et Lotus s’ils veulent le faire.”

Le chef du département de Honda Performance Development, Erik Berkman s’est montré déçu de la réaction des différents propriétaires lors de l’épreuve de São Paulo.

Erik Berkman : “Nous n’avons encore rien annoncé, mais nous travaillons sur un kit aérodynamique. Nous voulons être opérationnel pour l’Indy 500 2012. Je sais que Roger Penske pense qu’il y a trop de risque de lancer une nouvelle monoplace à Indy, mais cela ne tient pas la route avec moi. Vous pourriez avoir un moteur dominant tout aussi facilement.”

Il reste à voir ce qui va se passer. Le bras de faire va-t-il perdurer ou bien l’un des deux parties va-t-il céder ?


Mike Hull : “Ce n’est pas le CART. Il ne s’agit pas d’une association de propriétaires, nous ne faisons pas les règles, c’est l’INDYCAR qui les fixent. Les propriétaires devraient s’asseoir dans une pièce et écouter Randy et Tony et se préparer à ce qu’ils décident.”

Pour Randy Bernard aucune décision n’a pour l’instant été prise.

Randy Bernard : “J’écouterai tous les propriétaires. J’ai besoin de plus de retours. Je ne vais pas voter oui ou non tant que je n’aurai pas parlé à plus de gens et réfléchi à tout cela.”

Les prochaines semaines pourraient donc s’avérer agitées dans les paddocks de l’INDYCAR. Gageons qu’une solution soit trouvée rapidement et surtout qu’elle satisfasse tous les partis.

En attendant d’en savoir plus, rendez-vous ce soir dès 20h00 dans Splash’n’ Go, l’émission de la rédaction d’US RACING, pour en rediscuter.

sem, sed luctus at leo velit, porta. diam Donec eget eleifend