Carl Edwards s’impose et Clint Bowyer explose !

Après l’un des accidents les plus violents de la saison dans le dernier tour qui a écarté plusieurs candidats à la victoire, Carl Edwards a remporté samedi les 5-Hour Energy 200 en NASCAR Nationwide Series sur le Dover International Speedway.

>>> Voir la vidéo de l’accident <<<

L’accident est survenu alors qu’Edwards était à la lutte avec Joey Logano lors du deuxième restart sous le régime du green-white-checkered. C’est finalement Kyle Busch qui a coupé la ligne en deuxième position suivi par Reed Sorenson, Ricky Stenhouse Jr. et David Reutimann. Elliott Sadler a terminé sixième et prend la tête du championnat.

Cette victoire d’Edwards est la troisième de la saison et sa 32ème en carrière ce qui le met à la quatrième place des pilotes les plus victorieux en Nationwide.

Edwards s’était élancé depuis la pole position grâce à son meilleur tour signé lors des essais avant que la pluie ne force les officiels à annuler la séance de qualification. Le pilote de la Ford Mustang n°60 avait réussi à faire le trou sur Logano lors des 13 derniers tours et semblait en mesure de s’imposer facilement, mais le crash de Michael Annett au 197ème tour a poussé la course en prolongation.

Au départ, Edwards pensait qu’il avait touché Logano et déclenché le gros crash du tour 209 qui a détruit les voitures de Logano, de Clint Bowyer et de quelques autres pilotes.

“Mince, je ne voulait pas le toucher” a déclaré Edwards dans sa radio juste après l’accident. “Tout le monde va bien ?”

Mais les images montrent clairement qu’Edwards n’est pas du tout en cause dans l’accident et qu’il n’a pas touché la voiture de Logano alors que les deux pilotes étaient en lutte pour la victoire. Logano possédait une demi longueur d’avance au moment où il a perdu l’arrière et est venu percuter le mur extérieur. La voiture de Logano a ensuite rebondi e s’est retrouvée sur la trajectoire du peloton. Sans issue, La Chevrolet de Bowyer l’a percuté violemment et a été projetée dans les airs, puis sur le flanc et enfin dans le mur intérieur.

Kyle Busch n’a pas réussi à s’imposer et n’a donc toujours pas égalé le record de Mark Martin pour le plus grand nombre de victoires en Nationwide. Ses espoirs sont partis en fumée suite à une réaction en chaine déclenchée au 66ème tour par l’accident de la Dodge de Alex Kennedy. Avec une voiture endommagée Kennedy a essayé de reprendre la piste, mais sa voiture n’a pas répondue comme prévu et il s’est retrouvé sur la trajectoire de Kevin Swindell. Plusieurs voitures se sont alors percutée en essayant de freiner. La Toyota de Busch a été endommagée à l’avant après avoir enfoncé l’arrière de la voiture de Logano.

Busch est reparti 18ème au 101ème tour après une série de réparations dans le stand, mais juste après son dépassement de Justin Allgaier pour la sixième place, il a explosé son pneu avant droit et est allé directement taper le mur dans le virage n°3.

Sous les ordres de son crew chief Tony Eury Jr., le jeune Josh Wise a ensuite été le seul pilote à ne pas repasser par son stand sous drapeau jaune et il a donc récupéré le tête du peloton alors que l’arrivée de la pluie stoppait la course.

“Nous étions la dernière voiture dans le tour du leader, donc pourquoi ne pas tenter le coup ?” a expliqué Wise pendant le drapeau rouge, espérant que la pluie mettrait fin à la course.

Mais le pari n’a pas fonctionné. Une fois la pluie arrêtée, Wise a été forcé de repasser par son stand sous drapeau jaune redonnant ainsi la tête à Edwards au 149ème tour. Logano a rapidement repris les choses en main au 150ème tour et est resté devant jusqu’à ce qu’Edwards ne le dépasse au 187ème tour.

Kennedy a été convoqué par la NASCAR avec son spotter suite à son implication dans l’accident avec Swindell. A noter également qu’Allgaier a abandonné pour la première fois en 22 courses.

elit. eget Phasellus suscipit vulputate, Aliquam velit,