Le Action Express Racing fait chuter les Ganassi boys

Enfin ! Ils étaient beaucoup à espérer un arrêt de l’outrageuse domination de l’équipe Ganassi en Grand-Am. A commencer par les officiels, qui publiaient une affiche à la manière des avis de recherche de l’époque du Far West, promettant une récompense à qui arrivera à faire chuter Pruett et Rojas.

C’est chose faite depuis cette nuit et on le doit à Joao Barbosa, Terry Borcheller et J.-C. France, les pilotes du Action Express Racing. Les trois hommes décrochent la fameuse récompense de 25.000 $. Pruett et Rojas ne sont malgré tout pas déçu car ils terminent à la seconde place et accentuent leur avance au championnat.

La course a été marquée par une grosse averse avant le départ. Circuit inondé, ce sont 14 des 15 premiers tours qui sont disputés sous régime de drapeau jaune. Une fois la course lancée, la piste est restée très piégeuse. Au total, près de la moitié de la course a été disputée sous neutralisation.

La course en tête s’est résumée à un affrontement entre les voitures du Action Express Racing et du Ganassi Racing. Après avoir passé plus de deux heures au volant (sur une durée totale de 2h45), Scott Pruett a tout essayé jusqu’à la fin, tentant une ultime attaque dans le dernier tour. Sur la ligne d’arrivée, les deux Riley n’étaient séparées que de 270 millièmes.

Joao Barbosa : « J.-C. France a pris le départ et quand j’ai pris le relais, la voiture était déjà en tête. Tout a parfaitement fonctionné aujourd’hui et nous avons toujours été là où il le fallait au bon moment. J’ai attaqué autant que j’ai pu à la fin. C’était une excellente journée pour nous. »

Scott Pruett : « C’était une course très intéressante. Durant les 30 premières minutes, les conditions étaient affreuses. Sur la fin, la bataille a été fantastique et nous avons attaqué autant que possible, guettant l’ouverture. Mais si vous sortiez de la trajectoire, vous étiez fichus ! ».

Aux essais, Paul Edwards avait signé la pole, la seconde de la saison pour le chassis Coyote. Mais si celui-ci se montre rapide, il tarde à concrétiser en course.

La catégorie GT a été remportée par la Chevrolet Camaro de Bill Lester et Jordan Taylor.

libero dapibus ipsum in sed ante. tempus fringilla massa felis sit