Kurt Busch est prêt à défendre son titre

En 2010 Kurt Busch avait créé la surprise en s’imposant lors de la NASCAR Sprint All Star Race sur l’ovale de Charlotte, il avait même doublé la mise une semaine plus tard en devenant le septième pilote à s’imposer lors de la All-Star et des Coca-Cola 600 la même année. Ce succès avait permis à Kurt Busch d’empocher la bagatelle de 1 078 309 dollars.

Kurt Busch : “C’était une course spéciale qui avait mené à deux des week-end les plus mémorables de ma carrière. La façon dont nous avons gagné cette course sera toujours gravé dans ma mémoire tant c’est incroyable. Frapper le mur aussi durement que nous l’avions fait, il était impossible de nous voir gagner, mais nous l’avons fait. Le week-end suivant, on domine les Coca-Cola 600 et on l’emporte. On a souvent lutté à Charlotte. Des fois nous étions forts, mais pas suffisamment pour jouer la gagne. Ce succès lors de la course All-Star nous a mis sur la voie. Les succès engendrent les succès, c’est en tout cas ce qui s’est passé pour nous.”

Depuis qu’il a rejoint la Penske Racing en 2006, Kurt Busch ne s’est jamais élance au-delà de la troisième place lors de la All-Star Race. Troisième en 2006, 2007 et 2008 il était sur la première ligne ces deux dernières années avec la deuxième place en 2009 et la pole l’an dernier.

Si ses positions au départ sont correctes c’est loin d’être le cas à l’arrivée. Vingtième en 2006 suite a des problèmes moteurs, il prenait la dix-neuvième place l’année suivante après avoir été mis dehors par son frère. En 2008 c’est une mauvaise stratégie couplée à un mauvais comportement de la voiture en piste qui ont forcé le pilote Penske à terminer à la vingt-deuxième place.


Ces deux dernières années ça va en revanche beaucoup mieux sur le plan des résultats avec une troisième place en 2009 derrière Tony Stewart et Matt Kenseth et la victoire l’an dernier.

Kurt Busch : “C’était une course incroyable, je m’en souviendrai pour le restant de mes jours.”

Pour cette épreuve Busch aura à sa disposition le châssis PRS-746 celui-là même avec lequel il avait roulé en Californie au mois de mars. Qualifié vingt-troisième, il avait pris la dix-septième place de cette épreuve. Le châssis PRS-738 servira de voiture de réserve. Avec ce châssis il s’était classé huitième, après être parti deuxième, de l’épreuve de Phoenix au mois de février.

venenatis, lectus sit nec luctus sem, quis at elit.