La victoire sinon rien

Kyle Busch s’engage dans une course qu’avec pour unique objectif d’aller la gagner. S’il y a bien une course où terminer deuxième est être le premier des perdants c’est bien pour l’épreuve de ce week-end la NASCAR Sprint All-Star Race. Kyle Busch l’a compris, s’il ne l’a toujours pas gagné il a en revanche tout tenté ces dernières années.

2007 : accrochage avec son frère

Pour sa dernière année de contrat à la Hendrick Motorsports Kyle Busch veut prouver à tout le monde qu’il est plein de talent. Comme souvent la course All-Star est très agitée et Kyle Busch ne donne pas sa part au chien. A l’amorce du dernier segment il est dans le top-10 d’une épreuve menée par Jeff Burton et Jeff Gordon.

Kyle Busch a alors moins de vingt tours pour remonter tous ses adversaires et aller décrocher le million de dollars. Auteur d’un bon restart il se pointe dans le top-5 et tente de prendre l’avantage à l’intérieur sur son frère Kurt qui est lui même en train de dépasser Burton. En survitesse à l’amorce du virage n°1 Kyle Busch part en survirage et emmène avec lui son frère. Si les fans sont ravis de voir les deux frères de Las Vegas hors course ce n’est pas le cas de Kyle et surtout de Kurt qui en voudra au futur pilote Gibbs de l’avoir sorti.


2009 : Kyle donne des idées à la NASCAR

Pour cette édition 2009 le dernier segment ne fait que dix tours où seuls les tours sous drapeau vert comptent. Les restarts se font en double file avec les pilotes occupant les places paires à l’extérieur et ceux occupant les places impaires sont à l’intérieur.

Dix tours et des restarts compacts voilà de quoi exciter tous les pilotes encore présents. Kyle Busch qui n’a pas son pareil pour anticiper les relances se porte à la hauteur de Matt Kenseth dès l’agitation du drapeau vert et tentera finalement de passer par l’extérieur, mais une neutralisation le bloquera dans sa tentative, qu’importe ce n’est que partie remise. Lors de la relance suivante il se bagarre avec Jeff Gordon et Ryan Newman dans une lutte à trois de fronts mémorable, lutte qui se terminera par un accident de Gordon et Newman. Kyle ne pourra malheureusement pas lutter face à Tony Stewart pour la victoire dans les cinq derniers tours.

Cependant les restarts ont donné des motifs de satisfactions aux officiels de la NASCAR qui ont décidé d’adopter cette méthode pour les courses officielles quelques jours plus tard pour Pocono et ce pour les trois séries nationales.



2010 : Kyle s’en prend à Hamlin

L’an dernier Kyle Busch s’est une nouvelle fois illustré et a une nouvelle fois terminé dans le mur. Cette fois-ci la querelle l’opposait à l’un de ses coéquipiers, Denny Hamlin. Tous deux en lice pour la victoire finale dans les derniers tours, Hamlin n’a pas fait de cadeau à Busch en écartant au maximum sa trajectoire en sortie de virage envoyant le pilote de la Toyota Camry n°18 frotter le mur.

S’en suivra un abandon et une colère monstre de Kyle Busch qui attendra son coéquipier devant son camion, le temps que celui-ci termine sa course. Busch lâchera quelques noms d’oiseaux à l’égard de son coéquipier et il faudra une intervention du patron de l’écurie pour calmer tous les esprits.

Kyle Busch cherche donc toujours sa première victoire lors de cette épreuve hors-championnat, mais plus qu’avoir la meilleure voiture ce sont des nerfs en acier qu’il faut pour résister à toutes les filouteries des adversaires. Kyle parviendra-t-il à inverser la tendance et à enfin s’imposer à Charlotte ? Réponse dans la nuit de samedi à dimanche.

in Praesent leo quis ante. Donec massa consectetur venenatis, risus. risus