Indy 500 : déroulement des qualifications

A Indianapolis, les pilotes d’IndyCar doivent faire face à l’un des mode de qualification les plus stressant et dramatique. Avec 33 emplacements pour 40 pilotes engagés, la lutte sera féroce d’autant plus que le niveau du plateau est cette année le plus élevé depuis la scission en 1996. Afin d’ajouter encore plus d’enjeu, l’INDYCAR a décidé depuis l’année dernière d’attribuer des gains plus importants et surtout des points comptants pour le championnat.


le Poleman recevra une prime de 175 000 dollars ! L’occupant de la deuxième position recevra 75 000 dollars tandis que le dernier pilote sur la première ligne se verra remettre un chèque de 50 000 dollars. Au-delà de l’aspect financier, l’INDYCAR a ensuite défini un barème de points spécifique à Indianapolis pour les qualifications. Ainsi le Poleman empochera 15 points bonus alors que les deux autres occupants de la première ligne recevront respectivement 13 et 12 points bonus. Ensuite les occupants de la ligne 2 et 3 recevront entre 11 et 6 points, les positions 10 à 24 rapporteront 4 points et les positions 25 à 33 en rapporteront quant à elles 3.

Pour décrocher le chèque de 175 000 dollars et les 15 points bonus, les pilotes devront tout d’abord se qualifier pour le “Fast Nine” à l’issue des 5H de qualifications que compte la première séance. Pour cela, chaque pilote aura droit à un maximum de trois tentatives. A l’issue de cette session, les neuf plus rapides du Pole Day qui se tiendra entre 11H et 16H, verront leur temps annulés et devront se battre pour la Pole Position en effectuant au moins une série de quatre tours. En cas de pluie, les temps de la session initiale détermineront l’ordre sur la grille de départ.

Voilà de quoi rendre les qualifications de l’Indy 500 encore plus dramatiques et palpitantes. Avec ce règlement, les pilotes pourront se libérer et tenter une série de tours supplémentaires en vue d’amasser quelques points supplémentaires qui pourraient faire la différence à la fin du championnat.

Déroulement des qualifications

Samedi 22 mai :

  • 8H – 8H30 : essais libres pour la première moitié des pilotes, suivant l’ordre du tirage au sort.
  • 8H30 – 9H : essais libres pour la seconde moitié des pilotes, suivant l’ordre du tirage au sort.
  • 11H – 16H : Pole Day qui déterminera les positions 1 à 24. Le top-9 qui sera déterminé selon la vitesse moyenne sur quatre tours, accèdera à la SuperPole de 16H30 à 18H.

Dimanche 23 mai, 12H à 18H :

  • 9H – 10H : essais libres.
  • 12H – 18H : Bump Day qui déterminera les positions 25 à 33.
ut suscipit dolor. et, efficitur. justo neque. nec ipsum Lorem