Tagliani prêt pour la qualification de l’Indy 500

Alex Tagliani, porte-parole officiel du Grand Prix ICAR de Mirabel dont la quatrième édition aura lieu le week-end du 3 au 5 juin 2011, devrait être un sérieux prétendant pour décrocher samedi la position de tête lors de la première séance de qualification qui déterminera la grille de départ de 24 des 33 pilotes qui participeront au centenaire de l’Indy 500. Le pilote de Lachenaie avait impressionné l’an dernier en détenant la Pole provisoire de cette prestigieuse épreuve durant la majorité de la journée. Lors de la séance finale opposant les neuf plus rapides de la journée initiale de qualification, il avait réalisé le cinquième chrono. Un résultat plus qu’impressionnant pour Tagliani puisqu’il pilotait la monoplace d’une équipe qui en était l’an dernier à sa première année en IndyCar.


Les essais de la semaine
Lundi dernier, Tagliani qui pilote pour Sam Schmidt Motorsports, a démontré qu’il n’avait rien perdu de sa vitesse en réalisant le tour le plus rapide des 39 pilotes qui s’étaient aventurés en piste à l’issue des neuf premières heures d’essais qui préparent pilotes et voitures pour la qualification de samedi. Puis, la météo n’a pas coopéré pour les journées de mardi et mercredi, tout comme elle avait perturbé les journées du samedi et dimanche précédents. Le chrono de Tagliani tenait le haut de la fiche de pointage. Jeudi, Tagliani a inscrit le deuxième temps à deux centièmes de seconde de Will Power. Trente-huit des 40 pilotes se retrouvaient à l’intérieur de la même seconde à l’issue de cette sixième journée d’essais.

Lors de la journée de vendredi, le pilote de Lachenaie a dominé la feuille de classement durant 5 heures et 13 minutes, puis avec 47 minutes à faire dans la séance, Helio Castroneves a inscrit un passage en 39,3682 secondes (367,9134 km/h) à son 109e tour pour devancer Tagliani qui avait réalisé son meilleur tour en 39,4172 s à la vitesse moyenne de 367,456 km/h à son cinquième passage de la journée. Un écart de seulement 49 millièmes de seconde séparait les deux plus rapides pilotes du mois de mai.

A 37 ans, le pilote québécois espère devenir le cinquième pilote de cet âge à remporter l’Indy 500. Il joindrait un groupe d’élite composé de Wilbur Shaw (1940), George Robson (1946), le champion du monde de Formule 1 Graham Hill (1966) et Dario Franchitti (2010). Tagliani pourrait aussi devenir le deuxième vainqueur canadien du 500, pour rejoindre le champion de l’épreuve de 1995, Jacques Villeneuve.

fringilla vulputate, libero leo Curabitur luctus neque. risus.