Indy 500 : la grille en chiffres

5 : le nombre d’anciens vainqueurs des 500 Miles d’Indianapolis. Helio Castroneves (2001, 2002, 2009), Scott Dixon (2008), Dario Franchitti (2007, 2010), Buddy Rice (2004) et Dan Wheldon (2005).


8 : le nombre de victoires total si l’on additionne les succès des cinq vainqueurs. Le record du nombre de victoires sur une grille de départ est 10 en 1992. Le plus petit nombre, hormis lors de l’épreuve d’ouverture en 1911 est 0 en 1912.

11 : John Andretti est le pilote le plus expérimenté à Indianapolis avec 11 départs en carrière. Le record historique est 35, établi par A.J. Foyt entre 1958 et 1992.

255 : Dario Franchitti a mené 255 tours à Indianapolis dans sa carrière, plus que n’importe quel pilote de la grille cette année. D’autres pilotes ont mené plus de 200 tours ici : Dan Wheldon (234), Helio Castroneves (231), Scott Dixon (220) et Tony Kanaan (214).

17 : 17 pilotes possèdent un total cumulé de 1563 tours menés à Indianapolis.

142 : le nombre de départs combinés si l’on additionne chaque participation des 33 pilotes. Le record est 260 ans d’expérience établi en 1987 et 1992. L’année dernière, il le plateau possédait une expérience cumulée de 140 ans.

48 : l’âge du plus vieux pilote au départ des 95ème Indy 500. Davey Hamilton prendra le départ pour l’écurie Dreyer & Reinbold tandis que le plus jeune est Graham Rahal avec 22 ans.

10 : 10 anciens pilotes d’Indy Lights sont qualifiés pour l’Indy 500 prouvant la valeur de cette série préparatoire. Marco Andretti, Ana Beatriz, Ed Carpenter, JR Hildebrand, James Hinchcliffe, Jay Howard, Charlie Kimball, Alex Lloyd, Pippa Mann et Graham Rahal ont tous été formés à l’école de l’Indy Lights.

2,5399 : le plus petit écart jamais enregistré entre le Poleman et le plus lent sur la grille de départ. Cette année encore, la compétition est plus serrée que jamais. L’année passée, le record était de 3,0622 sec.

risus. ipsum tempus dictum sem, luctus Praesent