Les pilotes d’Indy Lights entrent en piste

En marge des 500 Miles d’Indianapolis, l’épreuve reine du championnat IndyCar, la semaine précédant le Mémorial Day est également très importante pour une vingtaine de jeunes pilotes. C’est en effet à partir d’aujourd’hui que les monoplaces d’Indy Lights vont entrer en piste avec au programme deux séances d’essais et la séance de qualification des Firestone Freedom 100. Une occasion unique pour certains de se faire remarquer et de décrocher un contrat.

Josef Newgarden, actuellement deuxième de classement général se montre assez confiant et espère que les essais qu’il a pu effectuer au début du mois sur l’Indianapolis Motor Speedway vont lui permettre de rapidement trouver les bons réglages. Vainqueur à St. Petersburg au mois de mars, il compte 10 points de retard sur Conor Daly, mais ce dernier ne roulera plus dans la catégorie avant le mois de juillet en raison d’engagements dans la catégorie GP3 en Europe.

“Nous avons la chance d’avoir déjà pu rouler ici à Indy et sur deux autres ovales. Je pense que nous avons un bon setup de base et que nous allons pouvoir faire une bonne course. Mais tout peut arriver à Indy comme vous avez pu le voir la semaine dernière avec les qualifications pour les 500 Miles en IndyCar.”

Parmi les engagés pour cette épreuve d’Indy Lights nous pouvons citer les autres pilotes de la Sam Schmidt Motorsports, Victor Carbone au volant de la monoplace n°3 et Esteban Guerrieri dans la n°7. Bryan Clauson, le champion en titre de l’USAC sera également de la partie pour ce qui sera sa première course d’Indy Lights en carrière. Il pilotera la n°77, la quatrième voiture engagée par la Sam Schmidt Motorsports habituellement confiée à Conor Daly.

Stefan Wilson de la Andretti Autosport est troisième du championnat à 20 points juste devant Victor Garcia. Ce dernier s’était imposé sur le Barber Motorsports Park et c’est lui qui s’est montré le plus rapide le 10 mai dernier lors d’une séance d’essais à Indianapolis avec un tour bouclé à 189.068 mph – en comparaison, la pole en IndyCar a été décrochée à 227 mph.

fringilla mattis felis dolor ipsum felis