Matt Kenseth à la patience !

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Jack Roush le propriétaire de la Roush Fenway Racing. Le week-end dernier Ricky Stenhouse Jr. et Carl Edwards offraient un doublé à l’homme au chapeau de paille ce samedi Carl Edwards a de nouveau terminé deuxième, une nouvelle fois derrière un coéquipier, mais cette fois-ci c’est Matt Kenseth qui a été plus fort que le champion 2007 de la série.

Pour la première fois de son histoire la Roush Fenway Racing réalise deux doublés de suite dans la deuxième division de la NASCAR alors que pour Kenseth il s’agit de sa troisième victoire sur le Charlotte Motor Speedway. Ironie du sort il ne devait initialement pas participer à cette épreuve, mais l’absence forcée de Trevor Bayne a obligé Jack Roush a trouver un solution.

Le champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series est rentré aux stands lors de la dernière neutralisation survenue à une cinquantaine de tours du but pour remettre un peu de carburant dans le réservoir et chausser des pneumatiques neufs. Reparti dans le milieu du top-10, Kenseth a su se montrer patient pour remonter. A l’inverse, Carl Edwards est resté sur la piste et s’est ainsi emparé de la tête. Le pilote de la Ford Mustang n°60 a longtemps résisté à Kenseth et semblait en mesure d’aller décrocher la victoire tout en économisant les dernières gouttes de carburant présentes dans son réservoir, mais c’était sans compter sur Kenseth.

A noter que Trevor Bayne a assisté à la course depuis les stands et a pu apprécier le travail réalisé par Kenseth, qui était déjà le dernier pilote vainqueur d’une course de Nationwide au volant d’une Ford n°16, c’était à Darlington en 2009.


Au final Kenseth s’impose donc devant Edwards, Kyle Busch, Ricky Stenhouse Jr., Brad Keselowski, Steve Wallace, Brian Scott, Aric Almirola et Elliott Sadler pour le top-10.

Pour ses débuts en NASCAR Nationwide Series Kimi Räikkönen aura connu une course compliqué. S’il est resté dans le tour du leader durant la première partie de l’épreuve malgré un brossage de muret, il perdra plusieurs boucles dans la seconde partie. Tout d’abord pour un excès de vitesse en sortant des stands lors d’un arrêt sous drapeau vert, puis en rencontrant un problème au niveau de son splitter le forçant à repasser par les stands. Il s’est finalement classé vingt-septième à quatre tours du vainqueur. Quand reverra-t-on Kimi Räikkönen en NASCAR ? La question reste entière et pour le moment sans réponse.

Au classement général Elliott Sadler conserve la tête du classement général, mais ne compte plus qu’un point d’avance sur Ricky Stenhouse Jr. et deux sur Reed Sorenson.

ultricies commodo Curabitur vulputate, Donec dictum id sem, et,