Pas de réclamation de la Panther Racing

Dan Wheldon a célébré sa victoire et bu le lait, mais il aura quand même fallu attendre plusieurs dizaines de minutes avant que les officiels ne le déclare officiellement vainqueur de l’édition 2011 des 500 Miles d’Indianapolis. Les responsables du circuit et de l’IndyCar se sont en effet enfermé dans la salle de contrôle pour visionner les images de la fin de course.

C’est bien sûr Wheldon qui a coupé la ligne d’arrivée en premier devant le rookie JR Hildebrand et sa voiture détruite, mais tout cela n’a aucune importance puisque la course s’est terminée sous drapeau jaune avec les positions figées avant que les deux hommes ne franchise le brickyard.

Hildebrand avait course gagnée avant de partir à la faute dans le dernier virage. Wheldon a alors profité de l’occasion pour le dépassé et c’est ce moment que les officiels ont voulu déterminer avec précision. Il était en effet primordial de savoir si Wheldon avait ou non déjà dépassé son rival au moment ou les positions ont été figées la neutralisation.

Lors d’une neutralisation, les lumières jaunes s’allument tout autour du circuit et sur le volant des pilote. A cet instant précis, les positions de chaque voiture sont enregistrée et figée jusqu’au prochain drapeau vert.

L’analyse des images par les officiels n’a finalement laissé aucune place au doute : Dan Wheldon avait déjà dépassé la voiture d’Hildebrand lorsque la course a été neutralisée. Dans le cas contraire, c’est le rookie qui aurait été déclaré vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis.

Une fois cette annonce faite par l’IndyCar, John Barnes, le propriétaire de la Panther Racing a déclaré qu’il n’envisageait pas de protester contre cette décision. Pour mémoire, l’édition 2002 des 500 Miles avait déjà connu un dénouement de ce type entre Paul Tracy et Helio Castroneves. Cette fois là, Castroneves avait été déclaré vainqueur parce que Tracy l’avait dépassé sous drapeau jaune.

La vidéo de cette arrivée:

Problème Technique, merci de revenir ultérieurement

Curabitur accumsan et, efficitur. Nullam ut Donec id, diam eget neque. Phasellus