Meilleur résultat en carrière pour David Ragan

Après deux saisons passées à errer dans les profondeurs du classement, David Ragan semble enfin relever la tête en cette année 2011 ? Est-ce le spectre d’un remplacement par Trevor Bayne ou Ricky Stenhouse Jr. qui le pousse à se bouger les fesses cette année ? Ou bien une absence de programme en Nationwide qui le pousse à être compétitif en Cup ? La réponse est certainement plus complexe, mais le pilote de la Roush Fenway Racing a visiblement décidé de prendre le taureau par les cornes.

Champion incontesté des essais en ce début de saison, David Ragan a toujours du mal à convertir en course. Ce week-end il n’a fait le meilleur temps d’aucune séance, mais était constamment placé. En course il a su rester performant tout du long et dans les derniers tours il a profité des pannes d’essences des uns et des autres pour signer son meilleur résultat en carrière, une deuxième place.

David Ragan : “Nous avions une très bonne voiture tout au long de la course. Nous avons eu le résultat que nous méritions, mais cela n’a pas été simple.”

Une semaine après avoir gagné le Sprint Showdown, sa première victoire en NASCAR Sprint Cup Series, même si cette course ne compte pas pour le championnat, David Ragan a signé une probante deuxième place dans l’épreuve la plus longue de la saison après s’être une nouvelle fois qualifié dans le top-10, avec une huitième place.

A vingt-cinq tours du but Ragan était en troisième position derrière Kasey Kahne et son coéquipier de leader, Greg Biffle. Cependant il n’avait pas assez de carburant pour aller au bout et son chef d’équipe l’a rappelé à quatre tours du but pour ravitailler. C’est à cet instant que le moteur de Jimmie Johnson est parti en fumé ce qui a forcé les officiels à sortir le drapeau jaune. Le leader devant ralentir, Ragan n’a pas perdu de tour.

Du coup, Drew Blickensderfer, son chef mécanicien, décidé de changer les quatre pneumatiques. Avec suffisamment de carburant, des pneumatiques neufs et toujours dans le tour du leader, le pilote de la Ford Fusion n°6 pouvait jouer sa carte à fond sur le restart.

David Ragan : “Quand vous avez quatre pneumatiques neufs et suffisamment de carburant pour aller au bout vous pouvez être agressif sur ces relances.”

Reparti depuis la dixième place, Ragan a su émerger du chaos du premier virage pour finalement aller décrocher la deuxième place sous le drapeau à damier.


David Ragan : “On a eu de la chance de passer le virage n°1 sans avoir de problème. C’était soit la n°4, soit la n°83, je ne sais pas quelle Red Bull exactement qui est tombé en panne d’essence sur l’extérieur et il y avait juste assez de place. En fait je l’ai touché et heureusement qu’il n’y avait pas plus de tours à faire, nous aurions eu des problèmes.”

La performance de Ragan met en avant les progrès réalisés par l’ancien candidat au titre de rookie de l’année, c’était en 2007.

Drew Blickensderfer : “C’est très bon pour la confiance. C’était bon jeudi de voir que nous nous étions qualifiés à la huitième place, malgré le fait que nous pensions pouvoir nous battre pour la pole. Chaque semaine vous voyez la confiance qu’a David en nous et que nous avons en lui et nous voitures sont rapide. On s’améliore encore et encore.”

David Ragan ne peut qu’être d’accord avec les paroles de son chef d’équipe, mais reconnaît volontiers qu’il doit gagner en constance dans ses résultats. La prochaine étape sera bien évidemment sa première victoire en carrière, quelque chose qui ne semble plus aussi insurmontable qu’il y a ne serait-ce que huit mois.

Aliquam efficitur. Phasellus id, porta. justo libero vel, dolor. Lorem ut libero