24 Heures du Mans : Sarrazin donne le ton

Première séance de qualification très animée mercredi, avec de nombreuses sorties de piste et malheureusement de très gros crashes sans gravité.

LM P1

Après une mise en route favorable en essais libres, Audi a poursuivi sa domination. Mais la séance de qualifications nocturne a été perturbée par de nombreuses sorties de piste et l’accident impliquant l’Audi n° 1 et l’Aston Gulf AMR, n° 60, contraignant la direction de course à déployer le drapeau rouge. Grosse frayeur pour Romain Dumas, alors au volant de la voiture allemande et fin de la qualification pour son Audi R18 n°1. Longtemps en tête du classement, Audi a finalement cédé dans la dernière demi-heure après un tour à très haute vitesse du sprinteur de chez Peugeot, Stéphane Sarrazin. Le trio allemand s’est contenté mercredi soir des accessits mais a montré un fort potentiel. Peugeot se classe 1e donc, mais aussi 5e et 6 avec les voitures numéro 7 et 9, respectivement pilotées en fin de séance par Marc Gené et Simon Pagenaud.

LM P2

La séance de qualifications a été finalement interrompue définitivement avant minuit en raison du très gros accident de la voiture n° 42 du Strakka Racing. Le proto HPD ARX a été totalement détruit. Mais au final, il a établi la meilleure performance du soir, devançant les deux prototypes Oreca-Nissan. La bataille s’annonce très très intense dans cette catégorie.

LM GTE Pro

Sévère bataille entre les BMW officielles et la Ferrari 458 GTC de l’équipage composée de Fisichella/Bruni/Vilander. Mais c’est Joey Hand et sa BMW M3 GT qui a eu le dernier mot en devançant la Ferrari et l’autre BMW pilotée, en fin de séance, par Augusto Farfus et qui échoue a près d’une seconde de la première voiture allemande officielle.

LM GTE Am

La Porsche 911 RSR (997) de l’équipage tricolore Belloc/Bourret/Gibon (Larbre Compétition) est parvenu à établir le meilleur chrono de la catégorie, profitant au passage de l’accident de l’Aston Martin Gulf AMR à Mulsanne. Néanmoins, l’Aston n° 60 reste créditée du deuxième chrono établi très tôt dans la soirée.

Voilà qui augure d’une sévère bataille en piste ce jeudi pour la deuxième séance (19h-21h et 22h-Minuit). D’autant que la pluie est attendue…

D’après le communiqué officiel de l’ACO

mattis ut id, eget Sed id vulputate, libero. tristique suscipit felis dolor.