24 Heures du Mans : Audi, que d’émotions !

Quelle course ! Rarement l’issue des 24 Heures du Mans aura été aussi indécise. Avec seulement 5 secondes d’écart entre l’Audi n°2 et la Peugeot n°9 à l’issue du dernier ravitaillement, les derniers tours de course se sont disputés sous haute tension, avec en plus la menace d’une averse tout à la fin de l’épreuve.

Les Audi R18 et les Peugeot 908 se sont révélées très proches tout le week-end. Avec une R18 un poil plus rapide mais un poil plus gourmande, Audi a finalement réussi à conserver l’avantage en fin de course.

Pour en arriver là, l’équipe du Dr. Wolfgang Ulrich a su doute connu l’un des week-ends les plus riches en émotions de son histoire. Car par deux fois, le sort s’est abattu sur les Audi, d’abord en début de course avec la sortie d’Allan McNish, puis dans la nuit avec l’effroyable accident de Mike Rockenfeller. Par deux fois, tout le monde a retenu son souffle, craignant le pire pour les deux pilotes.

Plus de peur que de mal heureusement, mais dès lors, l’Audi n°2 est restée esseulée. Ses pilotes n’ont cependant pas craqué sous la pression. Benoït Tréluyer, Andre Lotterer et Marcel Fässler ont ajouté leur nom au palmarès de la course d’Endurance la plus prestigieuse du monde.

Avec seulement 13 secondes de retard sur la ligne d’arrivée, la Peugeot n°9 échoue à la seconde place, la plus mauvaise pour ses pilotes, à commencer par Sébastien Bourdais, l’enfant du pays, qui passe à nouveau à côté de la victoire. C’est la troisième fois en cinq ans que le Manceau termine à la seconde place des 24 Heures.

Signalons encore la victoire en GTE Pro de la Corvette n°73 d’Olivier Beretta, Tommy Milner et Antonio Garcia. Le Corvette Racing avait pourtant cru tout perdre lorsque Jan Magnussen a abandonné sur la n°74 qui avait jusque là dominé la course.

Les vainqueurs :

LMP1 : Benoît Tréluyer/ Andre Lotterer/Marcel Fässler (Audi n°2)
LMP2 : Karim Ojjeh/Olivier Lombard/Tom Kimber-Smith (Zytek n°41)
GTE Pro : Olivier Beretta/Tommy Milner/Antonio Garcia (Corvette n°73)
GTE Am : Patrick Bornhauser/Julien Canal/Gabriele Gardel (Corvette n°50)

justo id ipsum ante. et, consequat. diam venenatis, mattis elit. ut risus.