Une crevaison qui coûte chère pour Denny Hamlin

En arrivant à Pocono Denny Hamlin faisait bien évidemment figure de favori. Le pilote de la Joe Gibbs Racing compte quatre victoires sur l’ovale atypique de la Pennsylvanie et était le tenant du titre de cette épreuve.

Parti depuis le top-5 Hamlin prenait rapidement la tête de l’épreuve et commençait à prendre le large avant que deux neutralisations dans les vingt premiers tours ne viennent anéantir son avance. En ravitaillant au tour 77 sous drapeau vert Denny Hamlin allait perdre quelques secondes suite à des soucis à l’avant gauche.


Les quelques secondes de perdues ont permis à Juan Pablo Montoya de prendre la tête de l’épreuve. Il faudra vingt tours à Denny Hamlin pour reprendre le commandement de l’épreuve.

Cependant l’embellie allait être de courte durée pour le pilote Gibbs puisqu’il ne mènera que quatre boucle, ses dernières pour cette épreuve.

Lors de la dernière neutralisation Denny Hamlin a ravitaillé avec tous les pilotes dans le tour avant qu’une crevaison dans son tour de sortie ne le force à repasser par les stands. Résultat Hamlin perdait l’avantage de sa belle position et devait repartir parmi les derniers dans le tour.

Hamlin aura beau tout tenter pour remonter son effort sera vain. Le pilote de la Toyota Camry n°11 ne pourra faire mieux que dix-neuvième. Au final Denny Hamlin perd une place au classement général et se retrouve douzième. Avec la règle des wild cards il est pour le moment assuré de faire le Chase, mais jusqu’à quand ?



efficitur. venenatis ipsum mi, leo risus Praesent dolor commodo pulvinar velit,