25ème pole position en carrière pour Franchitti

La 25ème pole position en carrière de Dario Franchitti, qui rejoint Paul Tracy à la neuvième place des pilotes ayant signé le plus de pole dans l’histoire de la série, pourrait bien être le meilleur moyen de retrouver la tête du championnat IndyCar qu’il a perdu la semaine dernière au profit de Will Power lors des Firestone Twin 275s.

Franchitti, qui a gagné un point grâce à cette pole position, a bouclé ses deux tours à la moyenne de 170.841 mph sur l’ovale du Milwaukee Mile. Il compte maintenant 20 points de retard sur Power avec l’épreuve des Milwaukee 225. Power, qui avait dominé la première séance d’essais a connu une séance de qualification difficile et n’a signé que le 17ème temps, sa plus mauvaise place sur la grille depuis le début de la saison.

Le coéquipier de Power, Helio Castroneves, rejoindra Franchitti sur la première ligne (169.999 mph). Scott Dixon, vainqueur de l’édition 2009 de cette épreuve partira depuis la deuxième ligne (169.582) avec à son côté Tony Kanaan. Le pilote de la KV Racing Technology-Lotus devance ses deux coéquipiers Takuma Sato et E.J. Viso.

Dario Franchitti:
“La voiture Target était géniale aujourd’hui. Le réglage était presque parfait et je n’ai pas eu grand chose à faire. Il y avait pas mal de survirage dans le n°3, mais partout ailleurs la voiture se comporte très bien. Je suis content de revenir sur le Milwaukee Mile et c’est une bonne chose de partir de l’avant du peloton. Cela va être une course difficile parce qu’il n’y a qu’une trajectoire avec beaucoup de marbles. Je pense que les restarts sur double file vont être très spectaculaires.”

A noter que la pilote suisse, Simona De Silvestro est parti en tête à queue dans le virage n°4 de son deuxième tour de chauffe et a violemment percuté les SAFER par l’arrière. La voiture est ensuite redescendu sur la piste avant de percuter le mur intérieur. Elle a été transportée à l’hôpital mais était consciente. (Voir la vidéo de l’accident)

risus suscipit justo odio Sed elit. venenatis tempus