Dario Franchitti s’impose et prend sa revanche

Nous avions laissé Dario Franchitti revanchard il y a une semaine au Texas, le voilà satisfait. Lors des Milwaukee 225, le pilote Chip Ganassi Racing a fait carton plein avec la Pole Position, le meilleur tour en course, le plus grand nombre de tours menés et la victoire.


Grand dominateur de cette course, l’Ecossais aura néanmoins dû batailler ferme avec Tony Kanaan et Helio Castroneves avant que ces deux derniers ne soient victimes de coups du sort. Pour Kanaan, la voie vers la Victory Lane semblait toute tracée tant le pilote KV Racing Technology était plus rapide lors des longs runs sous drapeau vert. Plus économe avec ses gommes, Kanaan réussissait à recoller aux basques de Franchitti une fois que les réservoirs commençaient à se vider et que les pneus commençaient à montrer des signes de faiblesses. Leader du 116ème au 134ème tour puis du 154ème au 167ème tour, la monoplace numéro #82 avait fière allure et à ce moment il était évident qu’elle avait tous les atouts pour s’imposer.

Malheureusement, Kanaan partait à la faute à la fin du 194ème tour dans le virage 4. Le Brésilien n’a pu maîtriser une dérobade du train arrière et s’en est allé frapper le murer extérieur, mettant fin à sa belle course. A ce moment, le leader se nommait Castroneves mais lui aussi allait être victime de la malchance. Averti par Tim Cindric d’un problème de pression au niveau de son pneu arrière gauche, le Brésilien continuait tout de même son chemin demandant même s’il pouvait rouler sur trois roues. Mais alors que Kanaan déclenchait la quatrième neutralisation à 30 tours du but, Castroneves prenait le chemin des stands pour chausser de nouveaux pneus, laissant le commandement à Franchitti.

Dès lors, plus personne ne pouvait venir entraver la marche victorieuse de Franchitti, pas même son coéquipier Graham Rahal qui a coupé la ligne d’arrivée à 1,4 sec de son chef de file. La troisième position est revenue à Oriol Servia qui a effectuée une superbe remontée depuis sa 10ème position sur la grille. Le top-5 est complété par Will Power qui limite les dégâts et par Danica Patrick qui obtient son premier top-5 de la saison.

La course fut animée et typique du spectacle habituellement produit à Milwaukee avec de nombreux affrontements dans l’ensemble du peloton et quelques abandons

Le premier a eu lieu au premier virage lors du départ alors que Ryan Hunter-Reay ne pouvait maîtriser sa monoplace partie en sur-virage, la faute à des pneus pas encore en température. La seconde monoplace à abandonner fut la numéro #78 de Simona de Silvestro. Au 14ème tour, la Suissesse rentrait aux stands pour mettre pied à terre, la faute à une monoplace pas suffisemment rapide pour rester en piste. L’image fut terrible, la pilote HVM Racing était abattue. Autres pilotes figurant sur la liste des abandons, Alex Lloyd qui à l’instar d’Hunter-Reay est parti en travers au virage 1 lors d’un restart et a piéger Sebastian Saavedra qui n’a pu l’éviter. Enfin signalons la grosse sortie de piste d’E.J. Viso au 163ème tour alors qu’il effectuait jusque là une superbe course, dans le rythme pour décrocher un top-5.

Au championnat, Franchitti rejoint Will Power en tête du classement grâce aux trois points bonus et aborde la prochaine épreuve en Iowa dans les meilleures dispositions pour devenir seul, le leader du classement pour le retour des circuits routiers dans trois semaines.

mi, odio mattis adipiscing ipsum felis Donec venenatis, ut commodo libero ut