Les circuits routiers une affaire de ‘spécialistes’

Boris Said, Tomy Drissy, Tony Ave, Brian Simo, autant de grand noms des séries d’endurances comme l’ALMS, le Grand-Am, voire le Trans-Am. Tous viennent faire une pige en NASCAR à l’occasion des épreuves routières qui se tiennent à Sonoma et à Watkins Glen avec pour même objectif : gagner. Aucun d’eux ne l’a fait.

Jeff Gordon, Tony Stewart, Kevin Harvick, Jimmie Johnson, Kasey Kahne, Robby Gordon telle est la liste, non-exhaustive, des pilotes ayant remporté des courses routières ces dernières années. Si pour ces pilotes venir sur les pistes routières est un réel plaisir, même si cela ne se traduit pas toujours par un bon résultat, en revanche pour des pilotes comme Matt Kenseth c’est un véritable calvaire et ces deux courses prévues au calendrier sont largement suffisantes.

Formé au V8 Supercars en Australie, Marcos Ambrose fait bien évidemment partie des pilotes qui adorent les courses routières et est forcément cité parmi les favoris. L’Australien, qui a rejoint la Richard Petty Motorsports l’hiver dernier, tentera de faire oublier sa déconvenue de la saison passée. En tête à quelques boucles de l’arrivée, il avait commis l’impensable, couper son moteur dans la montée pour économiser du carburant. N’ayant pu le rallumer à temps il avait été contraint de céder la tête de l’épreuve à Jimmie Johnson, qui s’était imposé quelques instants plus tard.


Arrivé en NASCAR Sprint Cup Series en 2006, Juan Pablo Montoya a débuté à plein temps en 2007 et compte à ce jour deux victoires, une en 2007 à Sonoma, l’autre l’an dernier à Watkins Glen, soit les deux pistes routières inscrites au calendrier. Le Colombien, ancien pilote de CART et de Formule 1 fera lui aussi partie des favoris ce week-end d’autant qu’à l’instar d’Ambrose, une victoire sur l’une des deux pistes routières l’aiderait dans la quête d’une qualification pour les playoffs grâce à une wild card.

Sorti du top-10 après la course du Michigan, Tony Stewart est lui aussi très attendu. S’il n’a que deux victoires à Sonoma (2001 et 2005) le pilote/propriétaire compte cinq succès à Watkins Glen et est ni plus ni moins que le deuxième meilleur palmarès sur circuit routier.

Le roi incontesté ? Jeff Gordon. Le natif de Vallejo en Californie compte neuf succès sur circuits routiers quatre à Watkins Glen (1997, 1998, 1999 et 2001) et cinq à Sonoma (1998, 1999, 2000, 2004 et 2006). S’il ne s’est jamais imposé depuis l’arrivée de la COT il n’en reste pas moins un pilote redoutable et nul doute qu’un dixième succès sur circuit routier ce week-end renforcerait encore un peu plus sa participation au Chase, car avec trois victoires, même s’il était hors du top-10 au soir de Richmond, on le voit mal hors des vingt premiers et ce malgré une saison cahin-caha.

elit. eget suscipit amet, Lorem et, Donec ipsum